Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Votre mode de vie est-il sain?

Le Health Score est un moyen efficace, facile et rapide pour évaluer son propre mode de vie. Ce test pratique montre où nous en sommes en matière d’activité physique, d’alimentation et de détente – et indique comment nous améliorer. Notre auteur s’est soumis à un autotest.

En toute honnêteté: qu’en est-il de votre santé? Ou plutôt, votre mode de vie actuel est-il sain? Peu d’entre nous peuvent répondre à cette question au pied levé, car on a généralement du mal à s’évaluer objectivement. C’est également le cas pour moi. Mon alimentation est-elle suffisamment saine, mon activité physique suffisante? Et qu’en est-il de mon sommeil? On ne va pas se mentir: je ne sais pas où je me situe vraiment sur l’échelle de la santé.

Et pourtant, il n’a sans doute jamais été aussi facile de collecter des données sur sa santé grâce aux multiples podomètres, bracelets d’activité, smartwatches et applications santé qui existent aujourd’hui. «L’accès aux informations médicales est à présent très simple», explique Paul Windisch, médecin et Chief Medical Officer auprès du prestataire santé dacadoo. Mais comprendre sa propre santé reste selon lui un problème pour de nombreuses personnes. Tout le monde ne serait pas en mesure d’interpréter réellement les données reçues ou de replacer la multitude d’informations dans leur contexte. «Il faut d’abord bien comprendre les facteurs qui influent sur sa propre santé pour parvenir à gérer sans problème la multitude de données générées par les wearables», souligne Paul Windisch.

Comment fonctionne le Health Score?

Contexte scientifique

Le Health Score a été élaboré sur la base de plus de 300 millions d’années humaines de données cliniques et montre, pour simplifier, sur la base de valeurs corporelles, du mode de vie et de l’état émotionnel, l’état de santé individuel.

L’employeur de Paul Windisch, dacadoo, contribue également à une meilleure compréhension de sa propre santé. L’entreprise zurichoise, qui dispose d’autres sites dans la région Asie-Pacifique et en Amérique du Nord et du Sud, développe des plateformes de santé numériques et des solutions pour quantifier les risques sanitaires – et vient de créer le Health Score pour l’Initiative Santé de Migros iMpuls. Il est formulé par un chiffre compris entre 0 et 1000 – l’échelle va de «à améliorer» (Health Score inférieur à 480) à «excellent» (valeur supérieure à 680). 

«Résumer la santé de l’utilisateur en un seul chiffre n’est évidemment pas aisé», explique Paul Windisch. «Nous entendons cependant que ce chiffre reflète au mieux l’état actuel de la recherche. Ce qui signifie que les facteurs liés au mode de vie qui ont un impact important sur notre santé jouent un rôle considérable dans le Health Score. Les facteurs liés au mode de vie dont l’influence est faible ou discutable n’ont en revanche que peu voire pas d’impact sur le Health Score». Le Health Score évolue quasiment en temps réel en fonction de ces différents facteurs – et permet à l’utilisateur de mieux comprendre sa santé. «L’utilisateur devient pour ainsi dire chercheur à mesure qu’il répond à des questions comme: que se passe-t-il si je fais chaque jour une promenade de 20 minutes? Que se passe-t-il si je fais de la randonnée pendant 4 heures le dimanche, mais rien d’autre le reste de la semaine?», indique Paul Windisch.

Le Health Score est calculé à l’aide qu’un questionnaire qui collecte des données sur les facteurs liés au mode de vie mentionnés. Ils sont regroupés dans les catégories activité, conscience, sommeil, état mental, forme physique, alimentation et contrôle de soi. Ces sept sous-scores forment un tout et sont en quelque sorte les pièces du puzzle de notre santé. «Les sous-scores peuvent aider à découvrir dans quel domaine le potentiel d’améliorations est le plus important», explique Paul Windisch au sujet de ce système. «Car pour ceux qui veulent améliorer les choses, la question est de savoir par où commencer. Or c’est généralement là où il y a le plus grand déficit que l’on obtient le plus grand bénéfice. Un exemple: une personne qui fait 10 heures de sport par semaine, mais qui fume un paquet de cigarettes par jour, aura moins de bénéfices à augmenter sa pratique du sport à 15 heures qu’à réduire sa consommation de cigarettes à un demi-paquet.»

Le Health Score nous suggère à la fin du questionnaire où nous pouvons agir concrètement. Il classe la valeur calculée, nous indique ce qu’il en est de notre mode de vie – et nous livre de nombreux conseils précieux pour les différents domaines de la vie.

Autotest de l’auteur: mon mode de vie est-il vraiment sain?

L’heure de la vérité a sonné: j’ai déjà tant écrit sur le thème de la santé qu’il faut maintenant que je sache. Que dit le Health Score sur ma santé personnelle? Je prends cinq minutes et je commence ici, d’abord par quelques données sur ma personne. Je renseigne mon sexe, mon âge, ma taille, mon poids. Et j’indique mon poids en toute sincérité. De toute façon, je le sais déjà: avec 86 kg pour 1,84 m, je suis un peu au-dessus du ratio recommandé. L’IMC est calculé, entre autres. L’âge permet également de mieux savoir où on se situe. Important: les données ne sont pas conservées et il n’est pas non plus nécessaire de s’enregistrer. 

C’est le moment de répondre aux questions. Tout d’abord sur l’activité physique. Le Health Score souhaite connaître le nombre d’heures de sport pratiquées par semaine. Seules les activités qui m’essoufflent comptent. Avec deux heures de fitness et une heure de vélo, j’arrive à trois heures, je me trouve donc plutôt dans la partie inférieure de l’échelle.

Les prochaines questions concernent l’alimentation. C’est là que les difficultés commencent pour moi: en matière de consommation de fruits et de produits à base de céréales complètes, je ne peux pas indiquer mieux que «parfois», et même «rarement» pour les fruits à coque et les graines. C’est un peu mieux pour les légumes et je clique sur «souvent». En revanche, je ne bois que très rarement des boissons sucrées, j’en ai probablement trop bu dans mon enfance. Par contre, je ne peux pas toujours résister aux snacks et je clique sur «parfois».

Continuons avec le bien-être: on me demande si je me sens triste. Si je me sens stressé ou détendu. Si je suis optimiste par rapport à l’avenir. Et si je suis généralement satisfait de ma vie. Ce n’est certainement pas parfait, mais dans l’ensemble, je me sens bien et c’est pourquoi je saisis les valeurs correspondantes. Je dois également évaluer mon sommeil. Je ne peux pas m’attribuer les meilleures notes dans ce domaine, je dors plutôt six que sept heures. Et je me réveille parfois au beau milieu de la nuit.

Pour finir, nous entrons dans le vif du sujet en abordant les denrées d’agrément et les substances addictives. Pour le tabac, j’indique «non», j’ai arrêté il y a quelques années. Pour ma consommation de café, je coche 4 à 6 tasses par jour: je me situe plutôt dans la fourchette supérieure. En matière d’alcool, le Health Score souhaite savoir combien de portions je consomme par jour. On entend par portion un verre de bière, un verre de 1,5 dl de vin ou un spiritueux de 30 cl. Comme en règle générale, je ne bois que le week-end (vin rouge et bière, et parfois même un gin), je m’en sors bien et je coche 0-1 portion par jour. 

Mon score est en cours de calcul. Je suis curieux – et surpris! Bien que je n’atteigne nulle part les meilleurs résultats absolus, le Health Score m’accorde 699 points et la mention «excellent». Ce qui montre qu’il n’est pas nécessaire d’être parfait partout pour obtenir un bon résultat. Pour finir, on me conseille de veiller à maintenir le niveau et de poursuivre mon développement personnel. Les sept sous-scores indiquent comment y parvenir. Par exemple comment varier mon entraînement et accorder plus d’attention à la régénération. Pour améliorer mon alimentation, on me recommande d’en apprendre plus sur les aliments auxquels on attribue un effet particulièrement positif sur la santé. Je devrais également connaître mes besoins exacts en calories. Mes domaines les «plus faibles» en termes de points sont la «conscience» et l’«état mental». Le Health Score me conseille d’être plus détendu et de trouver une technique de relaxation qui me corresponde.

Cela vous fera bouger

Ce que nous pouvons faire pour notre santé

Les moyens d’agir sur notre santé sont généralement très variés. Une vaste offre dans tous les domaines peut aider à améliorer durablement notre mode de vie. C’est important pour se sentir plus vital, mais également pour réduire le risque de développer des maladies ultérieures, dont l’hypertension, le diabète ou l’obésité.

Dans le cadre d’une grande enquête menée en Suisse, nous nous sommes penchés sur votre santé – et avons collecté des résultats intéressants au sujet de l’alimentation, l’activité physique et la détente. Nous avons de nombreux conseils et outils à ce sujet. Dans le domaine de l’activité physique par exemple, les offres d’entraînement et les cours de sport sont variés. Rien n’est plus simple que de trouver l’équipement et la tenue appropriés à toutes les disciplines sportives les plus populaires comme la course à pied, le vélo, la randonnée et la natation. Retrouvez ici de nombreux et précieux conseils. En matière d’alimentation, de nombreuses recettes et des conseils pour une alimentation équilibrée peuvent aider à manger plus sainement. Et en ce qui concerne le bien-être, le choix de cours de relaxation est large, et de nombreuses vidéos d’exercices ainsi qu’une multitude d’articles d’information sont disponibles. 

Peut-être avez-vous pu déjà apporter quelques améliorations? Le plus important est de persévérer pour maintenir les changements de mode de vie à long terme. C’est là que les Health Coaches personnels de SalutaCoach interviennent pour vous aider. Il est également central de contrôler régulièrement son propre indice de santé, à savoir le Health Score.

Calculer son propre Health Score en moins de 5 minutes

C’est à votre tour à présent. Alors, votre mode de vie est-il sain? Testez le Health Score et vous saurez en moins de 5 minutes ce qu’il en est de votre santé et de votre mode de vie. Une dernière remarque: le Health Score représente votre santé actuelle. Il repose sur toutes les informations que vous avez vous-même indiquées dans le questionnaire. Les autotests ne remplacent en aucun cas un diagnostic médical.

Calcul du BMI, du besoin en calories et des dépenses en calories

Tool

Besoin en calories

Combien mesurez-vous?

cm
Tool

Consommation de calories

Quel est votre poids? Honnêtement.

kg
Tool

Calculateur d’IMC

Combien mesurez-vous?

cm

Restez bien informé-e!

Souhaitez-vous être informé-e sur ce thème et d’autres sujets relatifs à votre santé? Alors, abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter.

de Ringier Brand Studio / Thomas Wyss,

publié le 05.07.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

Quiz des festiv’été Migros. Participez et gagnez des prix fabuleux.

Quiz des festiv’été
iMpuls_Sticky_Teaser_Sommer_Quiz_Webseite