Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Fermer

Vivre plus sainement?

Vivre plus sainement?

24 itinéraires de randonnée en raquettes – du pur plaisir aux parcours plus difficiles

Marcher en s’enfonçant dans la neige est une activité très appréciée. C’est pourquoi il existe de nombreux itinéraires balisés de randonnée en raquettes à travers de magnifiques paysages. 24 parcours de niveau moyen à difficile sur des sentiers balisés, ainsi qu’un peu d’histoire.

Suisse romande

Zwei Schneeschuhwanderer in der tiefstehenden, orangen Sonne

En été, ce lieu de randonnée connait un grand succès, mais il est aussi possible de s’y rendre en hiver. Le circuit en boucle démarre à Bretaye pour gagner le lac des Chavonnes. Cimes enneigées, lacs glacés et forêt somptueuse vous y attendent. 

Point de départ et d’arrivée: Bretaye
Distance: 6,2 km
Durée: 2 h
Dénivelé́ positif: 212 m 
Difficulté: moyen 
Âge conseillé: dès que l’enfant peut gérer la marche en raquettes 
Download: itinéraire-GPX Bretaye

 

Zwei Schneeschuhwanderer von hinten gesehen in der tiefstehenden, orangen Sonne

Il n’y a pas que l’étang de la Gruère dans les Franches-Montagnes. La preuve par cette balade en raquettes qui vous mené de Saignelégier à l’étang des Royes. À la froide saison, cette petite perle d’eau, dans son écrin de tourbières, rappelle un peu les paysages du Grand Nord. Il y règne un silence ouaté, un calme propice à la contemplation.

Point de départ et d’arrivée: centre de Loisirs de Saignelégier 
Longueur: boucle de 5,2 km 
Dénivelé́ positif et négatif: 130 m 
Durée: 2h30
Difficulté́: techniquement facile, physiquement moyen 
Âge conseillé: à partir de 7, 8 ans 
Download: itinéraire-GPX Saignelégier

 

Zwei Schneeschuhwanderer im orangen Abendlicht/Sonnenuntergang

C’est un cadeau du bonhomme hiver: rendre certains itinéraires impraticables au trafic motorisé. Tel est le cas du col du Chasseral, à cheval entre les cantons de Neuchâtel. En raquettes la balade, débute aux Savagnières et grimpe, d’abord en douceur puis de façon plus costaude en direction de la Combe Crède jusqu’au sommet du Chasseral, à 1600 mètres.

Point de départ et d’arrivée: Les Savagnières
Durée: 4 h 30
Distance: 12 km
Dénivelé: 517 m
Difficulté́: moyen/difficile
Âge conseillé: 12 ans

 

Zwei Schneeschuhwanderer im orangen Abendlicht

Idéale pour les familles avec de jeunes enfants et les débutants, cette petite boucle est tout spécialement destinée à l’initiation à la raquette. Elle permet de découvrir ce sport en toute quiétude. À noter qu’on peut aussi faire la balade de nuit, car elle est équipée d’un balisage réfléchissant. 

Point de départ et d’arrivée: zone récréative des Paccots 
Longueur: boucle de 500 m
Dénivelé́: 20 m
Durée: 20 minutes environ
Difficulté́: très facile 
Âge conseillé: dès que l’enfant sait marcher avec des raquettes

 

Valais

moosalp

Le Stand est la plate-forme panoramique du Haut-Valais. Depuis le plateau sommital, la vue embrasse les imposants sommets bernois et valaisans, les vallées du Rhône, de Matter et de Saas s’étendant au loin en dessous. Deux lacs de montagne, des forêts magiques d’arolles et de mélèzes et le cri du cassenoix moucheté donnent un air d’Alaska à cette boucle sur la Moosalp alternant les paysages. La descente en luge termine idéalement la journée.

Départ: Bürchen, station supérieure du télésiège Chalte Bode
Itinéraire: Bürchner Alp – Chalte Brunne – Breitmatte – Breitmattusee - Bonigersee - Stand - Breitmattusee – Ledi – Bürchner Alp (Restaurant Panorama)
Longueur: 6 km; 350 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3 h
Difficulté: Facile, itinéraire non balisé (suit en grande partie les chemins d'été)
Particularité: Location de luges au restaurant Panorama.
Download: itinéraire-GPX Moosalp – Stand

Zwei Schneeschuhwanderer in der tiefstehenden Sonne

Les Dents-du-Midi, on ne s’en lasse pas! Voilà une balade, raquettes aux pieds, qui permet de les admirer sous toutes les coutures (ou presque). La boucle au départ de Frâchette, sur la crête en face de Champoussin (plusieurs itinéraires sont possibles) offre un panorama magistral sur la chaine de montagnes. 

Point de départ et d’arrivée: couvert de Frâchette, sur la crête en face de Champoussin (VS)
Longueur: 6,5 km
Dénivelé́: 450 m positif 
Durée: 3 heures
Difficulté́: facile
Âge conseillé: enfants dès 10 ans.
Variante: pour les plus petits au départ de Champoussin, un sentier didactique de 50 min qui explique les traces des animaux. 
Infos sur www.regiondentsdumidi.ch
Download: itinéraire-GPX Dents-du-Midi

gibidum

Le Cervin? On le connaît. Le glacier d’Aletsch? Même chose. Le Bietschhorn et le Weisshorn font également partie des sommets incontournables du Valais. Mais le Gibidum? Parmi les personnes qui n’y sont jamais allées, rares sont celles à le connaître. En revanche, une fois que l’on a atteint le sommet, on en prend plein la vue. Quatorze sommets valaisans de plus de 4000 mètres sont visibles, dont le Cervin, le Bietschhorn et le Weisshorn. La vue s’étend même jusqu’au glacier d’Aletsch, le plus grand et le plus long glacier des Alpes. Et la bonne nouvelle, c’est que le parcours de raquettes balisé qui mène au Gibidum, que les Valaisans et Valaisannes appellent Gebidem, n’exige pas une ascension phénoménale. Le télésiège de Visperterminen à Giw enlève beaucoup de mètres de dénivelé, et ensuite il faut tout de même affronter trois ou quatre montées un peu raides. Mais attention: sur le haut plateau sans arbres entre le col de Gibidum et le sommet, le vent peut fouetter. Cela rappelle que le Gibidum, avec ses 2317 mètres, fait déjà partie de la haute montagne.

Départ: Giw (station supérieure du télésiège de Visperterminen)
Itinéraire: Giw - Stafel - col de Gibidum - lac de Gibidum - Lengi Teifi - Gibidum. Retour par le même chemin, possibilité de descendre directement à Stafel depuis le lac de Gibidum.
Distance: 7 km; 460 m de dénivelé en montée et en descente; 3,5h.
Difficulté: moyenne, parcours balisé.
Randonnée plus courte: admirer le panorama sur le haut plateau entre le col de Gibidum et le lac de Gibidum, puis redescendre directement à Stafel (2h, parcours balisé).
Download: https://map.schweizmobil.ch

Fribourg et Oberland bernois

soldatenhaus

61 sommets sur 15 kilomètres de long, aux falaises verticales impeccablement alignées les unes à côté des autres: la chaîne des Gastlosen fait honneur à son nom de Dolomites suisses. Le grand chalet en bois situé à leur pied est encore plus surprenant: construit pendant la Seconde Guerre mondiale pour servir de centre d’instruction, le Chalet du Soldat attire aujourd’hui les raquettistes dans les Préalpes fribourgeoises.

Départ: Musersbergli, station supérieure des remontées mécaniques de Jaun
Itinéraire: Gustiweidli – Stillwasserwald – Chalet du Soldat – Unter Sattel – Schattenhalb – Unter Moos – Jaun
Longueur: 9 km; 400 m de dénivelé à la montée et 900 m à la descente; 4,5 h
Difficulté: Difficile, itinéraire balisé.
Particularité: Chalet du Soldat ouvert le week-end.
Download: itinéraire-GPX Jaun – Gastlosen

brunnihuette

D’un côté la pyramide du Niesen, de l’autre les lacs de Thoune et de Brienz, et au milieu, la longue arête sauvage sur laquelle on monte depuis Aeschiried jusqu’à la cabane de Brunni, un nid d’aigle au pied du Morgenberghorn. Pas de panique si l’on ne veut pas parcourir toute l’arête: la vue est exceptionnelle dès le départ, sur la Kandertal, les sommets de l’Oberland bernois et la mer de brouillard recouvrant le Plateau.

Départ: Aeschiried, devant l’école
Itinéraire: Aeschiallmi – alpage de Bireberg – Greberegg – cabane de Brunni. Retour par le même chemin.
Longueur: 11 km; 750 m de dénivelé à la montée et à la descente; 5 h
Difficulté: Difficile, itinéraire balisé
Particularité: Cabane de Brunni fermée en hiver, banc au soleil.
Download: itinéraire-GPX Aeschiried – cabane de Brunni

lauenen

Le groupe de rock Span, qui chante en dialecte, a rendu célèbre le lac de Lauenen. En hiver, il est toutefois sous la neige, alors on se tourne vers la nature exceptionnelle de cette vallée isolée du pays de la Sarine, l’une des plus grandes zones protégées suisses. En allant vers Chrine, le chemin traverse des forêts préservées et longe des falaises à pic, puis la longue descente vers Gsteig, dans la neige profonde ou sur un sentier damé, est un grand moment de plaisir.

Départ: Lauenen, Rohrbrücke
Itinéraire: Station supérieure du téléski – Brüchli – Chrine – Chübelbode – Gsteig
Longueur: 7,5 km; 450 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3,5 h
Difficulté: Moyenne, itinéraire balisé à partir de Chrine.
Particularité: Suivre le sentier d’été jusqu’à Chrine, respecter les zones de tranquillité pour la faune
Download: itinéraire-GPX Lauenen – Gsteig

kiental

Par beau temps, l’itinéraire de raquettes balisé qui relie le village de Kiental à la plaine hivernale du lac Tschingelsee est idéal pour profiter du soleil. Et ce malgré d’imposantes montagnes à gauche, d’imposantes montagnes à droite, d’imposantes montagnes tout autour. Elles s’appellent Blüemlisalp, Gspaltenhorn et Ärmighore.  La vallée du Kiental se révèle calme et isolée, et les majestueuses montagnes y sont encore plus imposantes. Faire le tour du Tschingelsee face à la Blüemlisalp et autres sommets a un charme tout particulier en hiver. Le lac s’est formé dans des circonstances dramatiques: en juillet 1972, une coulée de boue provenant de l’Ärmighore a grondé dans le Kiental, ce joyau naturel sauvage de l’Oberland bernois. La Tschingelalp disparut sous les éboulis et les torrents de montagne soudainement retenus transformèrent l’alpage en un lac: le Tschingelsee. La vie est revenue progressivement. Des plantes rares et des oiseaux aquatiques se sont installés; le lac et son delta sont devenus une réserve naturelle. La beauté est éphémère: le lac Tschingelsee se comble peu à peu de sédiments, et au lieu de tomber sur un plan d’eau, ce sont de petits cours d’eau méandreux ruisselant entre les bancs de gravier que l’on découvre. En revanche, l’endroit n’a pas perdu de son charme. 

Départ: Kiental, Ramslauenen
Itinéraire: Ramslauenen - Lengschwendi - Gürmschi - Fulbrunni - tour du Tschingelsee - Fulbrunni - Chlosnere (le long du Gornerewasser) - Kiental, Ramslauenen
Distance: 11,3 km; 400 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4,5h.
Difficulté: moyenne, parcours balisé.
Itinéraire plus court: renoncer au Tschingelsee et depuis Fulbrunni, repartir directement à Kiental (3h)
Download: https://map.wanderland.ch

lombachalp

Le grand tétras, le tétras-lyre et le lièvre variable ont choisi de s’installer sur la Lombachalp, dans l’Oberland bernois, lieu de départ de la randonnée en raquettes. Avec celui de Sörenberg, dans le canton de Lucerne, il s’agit de l’un des plus grands et des plus impressionnants paysages de marais de Suisse, un monument naturel d’importance nationale. Des pins de montagne et des épicéas, de petits ruisseaux, des lapiaz et – justement – de vastes marais caractérisent cet endroit. Il y a aussi quelques collines comme Winterröscht et Bolberg, d’où l’on peut admirer le panorama sur le Hohgant et la chaîne du Rothorn de Brienz. Le grand tétras, le tétras-lyre et le lièvre variable ne se feront guère voir au cours de cette randonnée de près de 10 kilomètres, mais leurs traces accompagneront le parcours en permanence. Pour que nos amies les bêtes passent un bon hiver et ne soient pas obligées de fuir à chaque fois, les êtres humains ne doivent pas quitter les sentiers raquettes. À vrai dire, ils sont si beaux et si variés que l’on ne ressent pas le besoin de le faire. 

Départ: Habkern, Lombachalp-Roteschwand
Itinéraire: Habkern - Winterröscht - Läger - Bolberg - Spychre - Möser - Färrich - Lombachalp
Distance: 9,2 km; 350 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3,5h.
Difficulté: moyenne, parcours balisé.
Itinéraire plus court: depuis Läger directement vers Färrich, puis retour à la Lombachalp (1,5h, parcours balisé).
Download: https://map.wanderland.ch

Les Grisons

st-antoenien

Derrière la lune, à gauche: le slogan du joli village Walser de St. Antönien, dans les Grisons, fait mouche. Calme, vastes étendues et solitude vous attendent sur cette balade menant à l’Alp Valpun. Cette paisible boucle amène sur des herbages ensoleillés et traverse des forêts de rêve et des marécages profondément enneigés. En prime, l’imposant univers montagnard du Rätikon, avec le Schollberg, le Sulzfluh et la Schesaplana, ainsi que les plus grands paravalanches suisses, composent le panorama.

Départ: Sur la place de St. Antönien
Itinéraire: Aschüel – Grossried – Alp Valpun – Fajunggaläger – Grossried – Aschüel – place de St. Antönien.
Longueur: 8 km; 500 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3,5 h
Difficulté: Facile, itinéraire balisé.
Particularité: Ne pas s’éloigner du chemin dans la forêt de Riedbüel, zone de tranquillité pour la faune.
Download: itinéraire-GPX St. Antönien – Alp Valpun

safiental

Arrivés il y a des siècles dans la vallée de Safien, les Walser marquent encore de leur empreinte cette vallée isolée des Grisons. Tout au fond, on découvre leur culture à chaque pas, on monte sur l’alpage de Tscheurig, avec ses étables recouvertes de bardeaux typiques de la vallée de Safien et on découvre, avec un peu de chance, des bouquetins de la grande colonie du Piz Beverin. À l’arrivée, une halte à l’auberge de montagne Turrahus s’impose: dans cette maison Walser vieille de 300 ans, il ne faut pas oublier de baisser la tête.

Départ: Thalkirch, ancienne poste
Itinéraire: Malönia – alpage de Tscheurig – Gasslitobel – Guwhütte – Turrahus.
Longueur: 4,5 km; 400 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3 h
Difficulté: Moyenne, itinéraire balisé.
Particularité: Cette balade peut être raccourcie en empruntant un itinéraire également balisé (2 h).
Download: itinéraire-GPX Safiental – Turrahus

 

jufplaun

En 2005, quand l’ours est revenu, il savait où la Suisse est la plus belle: entre le parc national et le Val Müstair, sur le haut plateau alpin du Jufplaun. Entre Munt Buffalora et Piz Daint, on se perd dans les étendues blanches, à l’extrémité du haut plateau, la vue sur le Val Mora, la vallée inhabitée de Val Mora, enchante le regard. Ce spectacle aura réchauffé pour revenir à Buffalora, un des endroits les plus froids des Alpes.

Départ: Auberge de Buffalora
Itinéraire: Alp Buffalora – Jufplaun – Chasa da Cunfin – Mots – Döss dal Termel – Döss da las Plattas – Buffalora.
Longueur: 10,5 km; 450 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4,5 h
Difficulté: Moyenne, itinéraire non balisé (carte de ski de randonnée swisstopo Ofenpass, 259S).
Particularité: Le circuit peut être raccourci à sa guise.
Download: itinéraire-GPX Buffalora – Jufplaun

 

Plus de conseils pour votre excursion dans les vastes espaces blancs

Tout sur le sujet

Suisse centrale

oberiberg

Les Mythen sont le symbole de la Suisse et rayonnent même dans le Palais fédéral, depuis le monumental tableau paysager «Berceau de la Confédération». Qui souhaite voir ces imposantes montagnes «en vrai» est au bon endroit au Furggelenstock. Elles sont à ses pieds. Et autour s’étendent, presque à l’infini, les paysages marécageux de l’Ibergeregg, où habite le coq de bruyère et où l’on fait sa trace à travers des forêts lumineuses et sur des arêtes solitaires.

Départ: Hoch-Ybrig, station inférieure Laucheren du télésiège
Itinéraire: Petersboden – Leimgütsch – Furggelen – Furggelenstock – Brünnelistock – Ibergeregg –Oberiberg
Longueur: 11,5 km; 700 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4,5 h
Difficulté: Moyenne, itinéraire balisé.
Particularité: Ne pas s’éloigner des chemins, protection du coq de bruyère.
Downloaditinéraire-GPX Ibergeregg – Furggelenstock

 

brisenhaus

Lorsque les Bernois se sont convertis à la Réforme, un berger fidèle s’est enfui avec une statue de la Vierge jusqu’à Niederrickenbach, dans le canton de Nidwald. Les pèlerins ont suivi ce berger et aujourd’hui, ce sont les raquettistes qui reprennent des forces sur cette terrasse ensoleillée au dessus de la vallée d’Engelberg, au milieu d’une randonnée à travers ravins enchantés et alpages déserts conduisant jusqu’à la cabane Brisenhaus, qui disparaît presque devant les imposants sommets de la chaîne du Brisen.

Départ: Niederrickenbach
Itinéraire: Ahorn – Brändlisboden – Morschfeldboden – Brisenhaus et retour
Longueur: 9 km; 600 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4 h
Difficulté: Moyenne, itinéraire non balisé à partir de Brändlisboden (carte de ski de randonnée swisstopo Stans, 245S)
Particularité: Brisenhaus gardé tous les jours sauf le mardi
Download: itinéraire-GPX Maria Rickenbach – Brisenhaus

 

janzi

Des forêts complètement enneigées et des vues imprenables au loin sur des paysages hivernaux de rêve – cela rappelle le Grand Nord. Mais on peut aussi faire l’expérience de cette nature en Suisse centrale: sur le Glaubenberg, au cœur du plus grand site marécageux de Suisse, qui s’étend sur 130 kilomètres carrés. Il s’agit d’un espace d’une taille considérable, sachant que 90% de nos marais ont été détruits au cours des 200 dernières années. Considérés comme sans valeur, ils ont été asséchés. On sait aujourd’hui que les marais sont des écosystèmes extrêmement importants pour les plantes et les animaux spécialisés, et qu’ils constituent en outre d’excellents réservoirs de CO2. C’est pourquoi ils sont protégés et n’en finissent pas de nous émerveiller avec leur mosaïque de paysages si diversifiée. C’est le cas sur l’itinéraire de raquettes qui mène au Jänzi. Heureusement, le parcours de près de 13 kilomètres est suffisamment long pour que l’on puisse profiter pleinement de cette nature unique.

Départ: Langis (arriver en bus, parking souvent plein)
Itinéraire: Langis - Schwendi-Kaltbad - Egg - Jänzi - Wolfetsmatt - Hohnegg - Langis
Distance: 12,8 km; 590 m de dénivelé à la montée et à la descente; 5h.
Difficulté: difficile, parcours balisé.
Itinéraire plus court: de Langis jusqu’au début de la montée vers Egg (point 1409) via Schwendi-Kaltbad, et retour à Langis (1,5h).
Download: https://map.wanderland.ch

Suisse orientale

hinterfallenchopf

Les imposantes parois rocheuses du Säntis, hautes de plus de 1000 m, semblent inaccessibles; fortement enneigées, elles font du plus haut sommet de l’Alpstein une œuvre d’art. Comme il est agréable, entre la Schwägalp et l’Hinterfallenchopf, de profiter à distance de sécurité de cet insolite décor montagneux en cheminant sur des alpages isolés, sous de vieux érables à feuille d’obier.

Départ: Schwägalp, sommet du col
Itinéraire: Chräzerenpass – Pfingstboden –Ellbogen –Hinterfallenchopf – Chlosteralp – Gössigen – Ennetbühl.
Longueur: 11 km; 500 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4,5 h
Difficulté: Difficile, itinéraire non balisé (carte de ski de randonnée swisstopo Appenzell, 227S).
Particularité: Jusqu’à Pfingstboden, ne pas s’éloigner du chemin, zone de tranquillité pour la faune.
Download: itinéraire-GPX Schwägalp – Hinterfallenchopf

 

tanzboden

On ne conçoit pas l’hiver sans fondue. Elle n’est nulle part ailleurs plus délicieuse que dans un chaleureux restaurant de montagne, où le plat national helvétique se dévore en un rien de temps après trois heures de montée. Auparavant, il s’agit de savourer le panorama allant du lac de Zurich au Säntis en passant par les Alpes glaronnaises. Si vous n’arrivez pas à mettre un nom sur chaque sommet, essayez de reconnaître les innombrables traces des animaux.

Départ: Ebnat-Kappel
Itinéraire: Nestenberg – Abschlagen – Tanzboden – Chüebodenegg – Stotzweid – Dicken – Ebnat-Kappel.
Longueur: 13 km; 850 m de dénivelé à la montée et à la descente; 5,5 h
Difficulté: Moyenne, itinéraire non balisé (carte de ski de randonnée swisstopo Appenzell, 227S).
Particularité: Respecter les zones de tranquillité pour la faune (wildruhezonen.ch).
Download: itinéraire-GPX Ebnat-Kappel – Tanzboden

 

spitzmeilen

Dans les montagnes autour de Flums, on ne fait pas les choses à moitié. Le Spitzmeilen s’élève abruptement dans les hauteurs, dominant de sa dent rocheuse l’univers montagnard entre le pays de Sargans et celui de Glaris. Le grand cube de bois moderne de la cabane Spitzmeilen trône non loin de là, occupant un magnifique emplacement panoramique. Entre les deux, la vaste cuvette de l’alpage de Fursch et l’enchanteur lac Madseeli attendent les randonneurs en raquettes avides de soleil, et à la cabane, une cuisine maison ne demande qu’à calmer les estomacs qui gargouillent.

Départ: Maschgenkamm
Itinéraire: Panüöl – Fursch – cabane CAS de Spitzmeilen – lac de Madseeli et retour jusqu’au télésiège de Panüöl
Longueur: 11 km; 550 m de dénivelé à la montée et 700 m de dénivelé à la descente; 4 h
Difficulté: Moyenne, itinéraire balisé jusqu’à la cabane.
Particularité: Cabane Spitzmeilen gardée le week-end
Download: itinéraire-GPX Flumserberg – Cabane Spitzmeilen

 

amden

Amoenus mons. Douce montagne. Amden n’aurait pas pu avoir une origine plus pertinente pour son nom. Le village, assis sur une terrasse ensoleillée surplombant le lac de Walenstadt, est niché dans un vaste et doux paysage. Les environs d’Amden sont en revanche d’un autre genre: les sommets de Speer, Mattstock et Leistchamm donnent à voir d’imposantes parois rocheuses; le Flügespitz, plus petit, leur tient tête avec sa crête, et au bord du lac de Walenstadt, la «douce montagne» se précipite dans le vide. La randonnée en raquettes balisée entre Arvenbüel et Vorder Höhi reste fidèle à l’Amoenus mons. Elle chatouille les parois rocheuses et les crêtes des géants montagneux à distance raisonnable, et nous entraîne dans un monde magique à l’atmosphère mystique, fait de marais, d’alpages, de forêts et du sauvage Beerenbach. Elle invite à s’installer sous un vieil arbre et à se laisser caresser par le soleil. À Amden, on ne connaît guère le brouillard.

Départ: Arvenbüel, Arven (Amden)
Itinéraire: Arvenbüel - Eggwald - Egg - Looch - Bärenegg - Vorder Höhi - Schwaderloch - Arvenbüel.
Distance: 8,5 km; 500 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3,5h.
Difficulté: moyenne, parcours balisé.
Randonnée plus courte: de Egg à Arvenbüel en passant par la zone marécageuse de Rör (1,75h, parcours balisé)
Download: https://map.wanderland.ch

 

ijenstock

Le Glärnisch, le Vrenelisgärtli, le Bös Fulen et le Tödi tout autour, et le fond de la vallée loin en contrebas: entre le Brunnenberg, le lac d’Oberblegi et l’Ijenstock, le Ziegerschlitz se montre sous son côté imposant. La partie la plus reculée du Pays de Glaris est un paysage de haute montagne qui force le respect quand la neige dévale bruyamment les parois rocheuses et que l’on fait – à distance de sécurité – sa trace dans un paysage forestier et lunaire en s’abandonnant à cette nature intacte.

Départ: Station supérieure du téléphérique de Brunnenberg
Itinéraire: Unter Stafel – alpage d’Oberblegi (Büchel) – Ijenstock et retour
Longueur: 6 km; 600 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4 h
Difficulté: Difficile, itinéraire non balisé (carte de randonnée en raquettes swisstopo du col de Klausen, 246S)
Particularité: Courte boucle méritant le détour jusqu’à l’alpage d’Oberblegi
Download: itinéraire-GPX Oberblegisee – Ijenstock

 

chruezegg

Les randonnées sur les crêtes sont passionnantes. Une fois en haut, le paysage s’étend tout autour de nous. La vue s’étend au loin et il n’y a plus trop de dénivelé à gravir. On trouve l’une de ces très belles randonnées entre le Toggenburg et l’Oberland zurichois, depuis Atzmännig en passant par la Chrüzegg. La montée est assurée en grande partie par le télésiège, qui grimpe la montagne à une vitesse d’escargot. Après quelques mètres de dénivelé croustillants pour commencer, le plaisir est au rendez-vous. Tout en bas, le lac de Zurich nous salue, tandis que le Säntis, les Churfirsten et autres sommets se dressent à l’horizon. Mais il ne faudrait pas avoir faim: comme il se doit lors d’une randonnée gourmande, un agréable restaurant de montagne attend les randonneurs et randonneuses. Sur la Chrüzegg, on trouve du fromage fait maison et de la limonade produite sur place – en plus de quelques autres spécialités. De quoi se remettre en forme pour la descente, qui exige beaucoup des genoux.

Départ: Atzmännig (station supérieure)
Itinéraire: Schwammegg - Obere Tweralp - Chrüzegg - Chabis - Enkrinnen - Schutt (station inférieure d’Atzmännig)
Distance: 6,9 km; 330 m de dénivelé en montée et 680 m de dénivelé en descente; 3,5h.
Difficulté: moyenne, parcours balisé.
Itinéraire plus court: après le Schwammegg, descendre directement vers Schutt, également sur un chemin balisé (1,75h).
Download: https://map.wanderland.ch

 

de Daniel Fleuti,

publié le 24.01.2019, ajusté le 18.12.2023


Cela pourrait également vous intéresser:

Besoin d'un coaching santé individuel?

En savoir plus
mann-beim-trailrunning