Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Un habitat propice à la détente: une oasis de bien-être chez soi

Avec l’arrivée du soleil vient l'envie de faire le grand ménage de printemps. Mais il ne suffit pas de désencombrer une pièce pour en faire un refuge de confort. Nous vous révélons comment créer une oasis de bien-être relaxante avec les couleurs et les plantes.

Vivre au milieu de choses qui nous procurent du plaisir est libérateur et favorise notre bien-être. L'effet relaxant d'une pièce peut également être renforcé par le choix des couleurs.

La coloriste diplômée Andrea Müller, qui dirige un atelier d’agencement de couleurs à Rapperswil, conseille d’effectuer une analyse personnelle. En effet, une atmosphère appropriée est créée avant tout en se posant des questions, comme: quelle ambiance la pièce doit-elle refléter et où est-ce que je me sens bien moi-même? «Les pièces n'ont pas le même effet sur tout le monde. L’aménagement doit être adapté à l'utilisation qui en est faite et aux personnes qui y vivent», explique-t-elle pour décrire la démarche. D'après son expérience, il n'existe pas de couleurs typiques pour se sentir bien. «Le design résulte d'associations avec des lieux de bien-être personnels», dit-elle. Ce n'est qu'à partir de là qu'elle compose des assortiments possibles tels que clair, foncé ou coloré, sobre ou chaud, froid ou discret, frappant.

Les préférence en termes de couleurs sont individiduelles

«La nature a presque toujours un effet relaxant», affirme Andréa Müller. Mais là encore, impossible de généraliser. Certes, l'univers de couleurs tourne généralement autour de teintes terreuses et discrètes, avec des touches de couleurs vives,  mais la spécialiste décide toujours individuellement de la couleur qui convient. Souvent, on fait appel à des couleurs qui ne peuvent pas être catégorisées: «Ce sont justement les tons indéfinissables, dans lesquels se cachent de nombreuses nuances, qui donnent une impression de naturel et d'harmonie», explique l'experte en couleurs.

Un mur coloré ne suffit parfois pas à lui seul à créer un effet de pièce confortable. Selon le budget, on peut envisager d'inclure le plafond. Les murs peints à mi-hauteur produisent également un bon effet. Andréa Müller conseille de choisir des tons plus calmes, surtout dans les pièces qui sont généralement animées: «Les chambres d'enfants ont souvent l'air tellement grouillantes en raisons des jouets de toutes les couleurs qui s’y trouvent, qu'un mur coloré serait de trop.»

Les couleurs à la mode sont éphémères

L'idéal est de ne pas tenir compte des tendances actuelles dans ses choix: «Plus on voit quelque chose, plus on l'apprécie en général», explique Andrea Müller. Mais le choix des couleurs correspond-il aussi à la personnalité?

Comme la décision de peindre un mur différemment prend souvent du temps, elle préconise de jouer avec les décorations: «Choisissez un fond comme base et combinez-le avec des objets interchangeables. Cela permet de rester flexible.» Une autre variante: peindre de petites zones dans des tons colorés qui peuvent être réaménagées sans trop d'efforts.

Même dans les appartements de location et avec un petit budget, il est possible de créer des univers de couleurs relaxants. Les toiles, les panneaux ou les simples surfaces en carton peintes ou recouvertes de textiles sont ici d'une grande aide. Ces éléments peuvent être retirés facilement lors du déménagement et l'ambiance peut être recréée rapidement dans le nouveau lieu.

(Voir suite ci-dessous...)

Plantes d'intérieur: un boost vert de détente

Non seulement les plantes créent une atmosphère de bien-être sur le plan visuel, mais elles influencent également l'air ambiant, car elles évaporent de l'eau par leurs feuilles. Une grande plante ou trois à cinq plus petites suffisent.

Les plantes vertes sont en outre des séparateurs d'espace efficaces, car elles absorbent le bruit. Parfait pour le bureau. Si l'effet relaxant est la seule chose qui compte, les plantes artificielles peuvent aussi faire l'affaire.

Neutraliser les substances nocives

Les plantes purificatrices d'air peuvent neutraliser des substances nocives telles que le formaldéhyde, le benzène ou le trichloréthylène, que dégagent notamment les meubles. Le palmier kentia, le lys vert, le lierre, le figuier pleureur, la fleur de lune ainsi que certaines espèces de philodendrons et de dragonniers sont adaptés.

Respecter l’entretien des plantes

Les personnes qui sont souvent sur la route ou qui souhaitent faire le minimum d'efforts trouveront leur compte en optant pour des plantes vertes faciles à entretenir en substrat à base de pierre volcanique ou en hydroculture. Certaines plantes à fleurs ne conviennent pas aux personnes allergiques, car leurs substances odorantes ne sont pas bien tolérées. La langue de belle-mère, le zamioculcas, la fleur de lune ou le lys vert sont de bon choix.

En présence d'enfants à la maison ou d'animaux domestiques, le choix est légèrement limité, car certaines plantes ont des composants incompatibles ou toxiques. Attention dans la chambre à coucher: il y fait généralement plus frais et plus ombragé que dans le séjour; toutes les plantes ne le supportent pas. Les spécimens parfumés ne conviennent pas non plus à cette pièce.

En lien avec le sujet

En savoir plus
buehne-entruempeln
Désencombrer est bon pour le moral

7 raisons de faire du tri

Le fait de ranger et de faire du tri permet non seulement de créer de la clarté à la maison et dans nos placards, mais c’est aussi bon pour le moral. 7 raisons pour lesquelles nous devrions désencombrer de temps en temps.

vers le Dossier

de Bettina Schnerr,

publié le 26.04.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

Participation gratuite pour les enfants - grâce à Migros iMpuls

Vers l'inscription
Kinder an Volkslauf