Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Insuffisance thyroïdienne: de nombreux symptômes, mais un traitement simple

L’insuffisance thyroïdienne entraîne des troubles très différents et non spécifiques. Si la thyroïde est à l’origine des troubles, une insuffisance peut facilement être diagnostiquée par des analyses de sang.

Tel un papillon avec ses deux ailes, la glande thyroïdienne se trouve à gauche et à droite de la trachée. Elle produit les deux hormones thyroïdiennes T3 et T4, qui régulent un grand nombre de processus dans l’organisme (notamment le métabolisme). La production de T3 et T4 est contrôlée par une hormone située dans l’hypophyse, la TSH. Elle permet à l’organisme de produire en permanence la quantité nécessaire d’hormones thyroïdiennes. Une baisse de la production de T3 et de T4 peut se survenir si la production de l’hormone de contrôle TSH est trop faible ou si la glande thyroïdienne, elle-même, ne peut plus en produire suffisamment (par exemple en raison d’une inflammation ou de l’âge).

L’insuffisance thyroïdienne est-elle fréquente?

L’insuffisance thyroïdienne légère est relativement courante parmi la population adulte. Selon les études, elle touche 8% de femmes et 3% d’hommes.

La fréquence de la maladie augmente avec l’âge et peut atteindre 18% chez les personnes de plus de 65 ans.
L’insuffisance thyroïdienne sévère et manifeste se retrouve chez environ 1% de la population.

Causes de l’insuffisance thyroïdienne

Reconnaître une insuffisance thyroïdienne et auto-palpation


Les symptômes mentionnés peuvent indiquer une insuffisance thyroïdienne. Une analyse de sang devrait inclure ces paramètres ainsi que d’autres.

Si vous sentez une nodosité sur le côté gauche ou droit de votre trachée, faites-la examiner. La méthode privilégiée aujourd’hui, outre la prise de sang, est l’échographie avec une sonde à haute fréquence.

N’utilisez que du sel iodé.

Une cause fréquente de l’insuffisance thyroïdienne est la carence en iode. L’oligoélément iode est l’élément constitutif des deux hormones thyroïdiennes, la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). La plupart des terres arables d’Europe centrale étant pauvres en iode, le manque d’iode dans l’alimentation entraînait jadis une hypertrophie de la glande thyroïde, laquelle provoquait le goitre, autrefois «marque de fabrique» de la population alpine. 

Si l’iode manque au cours du développement de la petite enfance, une déficience mentale appelée crétinisme apparaît. C’est pourquoi, depuis la première moitié du 20e siècle, il existe en Suisse une obligation légale de proposer du sel iodé sur le marché afin d’éradiquer cette carence et ses conséquences.

Une autre cause d’insuffisance thyroïdienne est la maladie dite de la thyroïdite de Hashimoto. Il s’agit d’une maladie auto-immune causée par le propre système immunitaire de l’organisme. Le système immunitaire de l’organisme reconnaît par erreur le tissu de la glande thyroïde comme un corps étranger et l’attaque. Les conséquences sont une inflammation de la glande thyroïdienne et des troubles fonctionnels. Lors d'une affection à la thyroïdite de Hashimoto, les hormones thyroïdiennes ne peuvent plus être produites en quantité suffisante.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

 Les symptômes d’une insuffisance thyroïdienne

Frau tastet ab nach Kropf
  • Difficulté à se concentrer
  • Sensibilité au froid
  • Apathie et fatigue
  • Humeur dépressive
  • Pouls faible
  • Faible tension artérielle
  • Constipation
  • Prise de poids et augmentation du taux de graisse dans le sang
  • Peau pâle et sèche
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Chute des cheveux et ongles cassants
  • Voix enrouée et grave
  • Rétention d’eau dans les tissus
  • Menstruations irrégulières

En particulier dans le cas d’une insuffisance thyroïdienne légère, les symptômes certes pas très marqués, sont généralement perçus comme une détérioration de la qualité de vie. Les personnes touchées sont, par exemple, plus souvent fatiguées, moins performantes physiquement et mentalement, leur humeur peut être sombre, le froid est perçu comme plus désagréable et le poids corporel augmente de manière inexplicable. Les effets négatifs sur le métabolisme osseux ainsi que sur le cœur et la circulation sont également évoqués comme conséquences de cette insuffisance. Les symptômes spécifiques d’une insuffisance thyroïdienne chez la femme sont des menstruations irrégulières, une baisse du désir sexuel et une baisse de la fertilité.

Valeurs thyroïdiennes: diagnostic d’une insuffisance thyroïdienne

 Les valeurs thyroïdiennes sont généralement déterminées par une analyse de sang. La quantité de l’hormone TSH dans le sang, laquelle contrôle la production d’hormones thyroïdiennes, est particulièrement importante. Une concentration accrue de TSH dans le sang entraîne généralement une insuffisance thyroïdienne. La valeur normale de la concentration de TSH chez l’adulte se situe dans une fourchette de 0,27 à 4,2 mU/l.

Traitement simple de l’insuffisance thyroïdienne

 Un dysfonctionnement de la glande thyroïdienne peut être détecté à l’aide d’une analyse de sang (détermination de la valeur TSH, T3 et T4). Le traitement est simple: les hormones thyroïdiennes peuvent être administrées sous forme de comprimés. La dose requise est généralement déterminée en quelques analyses de sang.

de Dr med. André Dietschi,

publié le 01.11.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Paid Post: 10 questions à Belinda Bencic

A lire
teaser-bencic