Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Norovirus: comment ils se transmettent et quels sont les symptômes

Une mini-dose de 10 à 100 norovirus peut suffire à contracter cet agent pathogène responsable de diarrhées. Au bout d'un ou deux jours, l'épisode est (généralement) terminé.

Camps de vacances, chalets de ski, maisons de retraite, casernes, écoles, jardins d’enfants ou hôpitaux: c'est dans ces lieux que les norovirus circulent le plus souvent. Bien que ces agents pathogènes soient présents toute l'année, les infections à norovirus se multiplient pendant les mois d'hiver. On estime que 400 000 personnes sont infectées chaque année en Suisse.

Quels sont les symptômes du norovirus?

Les symptômes peuvent apparaître dès six heures (et jusqu'à deux jours) après la contamination: vomissements «explosifs» et/ou diarrhée violente et soudaine, maux de ventre, douleurs musculaires et maux de tête ainsi qu’épuisement. La température du corps peut être légèrement élevée, mais ne dépasse généralement pas degrés 38 degrès. Les plus chanceux s'en sortent avec une infection plus modérée ou ne remarquent presque rien de la contagion.

Les adultes contractent-ils souvent des norovirus?

Les bébés et les enfants en bas âge ainsi que les personnes âgées de plus de 70 ans sont les plus souvent atteints par les norovirus. Environ un tiers des cas de gastro-entérite chez les enfants sont dus à des norovirus. Chez les adultes, ces virus sont même responsables de la moitié des cas. On peut être infecté par des norovirus plusieurs fois dans sa vie, car une infection à norovirus ne laisse pas d'immunité durable.

Combien de temps dure l'infection à norovirus?

Les personnes malades sont très contagieuses tant qu'elles présentent encore des symptômes. Elles excrètent les norovirus avec les selles et les vomissures - et ce (dans une moindre mesure qu'au début) pendant des jours, voire des semaines, après disparation des symptômes. Chez les personnes par ailleurs en bonne santé, les symptômes durent généralement de 12 à 48 heures.

Combien de temps reste-t-on contagieux?

Les norovirus étant très contagieux, les personnes malades doivent s'isoler autant que possible et ne doivent en aucun cas préparer des repas pour d'autres personnes. Après la guérison, les personnes devraient encore s'abstenir de travailler pendant au moins deux à trois jours si elles travaillent par exemple dans un restaurant, un hôpital, une école ou un établissement de soins, conseille l'Office fédéral de la santé publique. 

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Vers le Dossier

Comment se transmettent les novovirus?

Les norovirus se transmettent dans environ quatre cas sur cinq par une infection par contact. Concrètement, cela se produit lorsqu’une personne porteuse de norovirus ne se lave pas assez bien les mains après être allée aux toilettes et propage ainsi les virus. Des norovirus peuvent également se trouver sur des poignées de porte, des mains courantes, des jouets d'enfants, des robinets ou par exemple des toilettes contaminés. Ils y restent infectieux jusqu'à 12 jours.

Que peut-on faire contre les norovirus?

Hygiène et notification obligatoire des norovirus
  • Si cela est possible, les personnes malades et les personnes non contaminées devraient utiliser des toilettes différentes afin de réduire le risque de contamination.
  • Les objets contaminés par des vomissures ou des selles doivent être désinfectés. Les désinfectants qui conviennent sont ceux qui sont «virucides» ou «virucides à action limitée PLUS». L'eau de Javel diluée à 0,1% convient également. La solution à 0,1% est préparée en mélangeant 2,5 décilitres de la solution de Javel habituelle avec six litres d'eau. Celle-ci perd toutefois de son efficacité avec le temps, il faut donc régulièrement préparer une nouvelle solution.
  • Un nettoyeur à vapeur aide à nettoyer les tapis contaminés. L'aspirateur n'est pas approprié, car il peut remuer les norovirus.
  • Le linge sale doit être lavé à 60°C. Si le tissu ne supporte pas des températures aussi élevées, il est également possible de faire tremper le linge dans un désinfectant ou de le stocker séparément pendant 14 jours, puis de le laver à 30 degrés.
  • Les foyers de norovirus dans les homes, écoles ou autres collectivités doivent être déclarés au médecin cantonal et à l'Office fédéral de la santé publique. Les affections individuelles ne sont pas soumises à notification obligatoire.

La meilleure prévention est donc une bonne hygiène des mains avec du savon: il faut se laver les mains avant de préparer les repas, avant de manger et après chaque passage aux toilettes. Les désinfectants pour les mains habituels à base d'alcool sont moins efficaces contre les norovirus que l'eau et le savon.

Mais l'hygiène des mains n'offre pas non plus une protection totale contre les norovirus, qui peuvent également être contractés via des boissons ou des aliments contaminés. Une brève cuisson inactive les norovirus.

Les norovirus peuvent en outre être transmis par des aérosols, lorsqu'ils sont libérés dans l'air (par exemple lors de vomissements) sous forme de minuscules gouttelettes contenant le virus.

Il n'existe pas de traitement spécifique contre les norovirus. Il est important de compenser le liquide perdu lors des vomissements et de la diarrhée, que ce soit en buvant normalement ou - en cas d’affection grave - par perfusion à l'hôpital. 

Outre le liquide, le corps perd également des sels minéraux (appelés électrolytes) comme le potassium. Le jus de fruit dilué, auquel on ajoute un peu de sel et un peu de sucre, permet de réintroduire du potassium et du sodium dans l'organisme. On trouve également en pharmacie des solutions d'électrolytes prêtes à l'emploi (solution de glucose et d'électrolytes).

En cas de diarrhée, la solution des trois tiers (à boire par gorgées) fait ses preuves: 1/3 d’eau bouillie, 1/3 de thé noir fin, 1/3 de jus d'orange. Ajouter 1 à 2 cuillères à soupe de sucre et 1 pointe de couteau de sel par litre.

Une fois l'infection à norovirus surmontée, il est conseillé de consommer des aliments faciles à digérer et de ne passer que progressivement à une alimentation normale. 

Sources: Office fédéral de la santé publique, Institut Robert Koch

de Dr med. Martina Frei,

publié le 30.12.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

Gagnez une de 15 cartes cadeau d'une valeur de 150 francs!

S'abonner