Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Fermer

Vivre plus sainement?

Vivre plus sainement?

L’effet des bougies sur notre santé

Plus la saison est sombre, plus on voit les petites flammes vaciller. Les bougies sont synonymes de romantisme et d’ambiance cosy. Découvrez pourquoi et lisez ce à quoi il faut faire attention.

La lumière est vitale et influence tout. Elle régule le biorythme et le métabolisme. Pour rester en bonne santé, il nous faut la bonne lumière au bon moment. La lumière des bougies a toujours fasciné les gens, d’autant plus qu’elle chauffe et apaise. Dans le passé, la flamme des bougies jouait un rôle central en tant que source de lumière. Il n’y avait tout simplement rien d’autre jusqu’à ce que débute le triomphe de la lumière électrique dans le courant du XIXe siècle.

Quel est l’effet de la lumière des bougies sur nous?

Les petits mouvements lents de la flamme ont un effet apaisant. De plus, la lumière des bougies est beaucoup moins éblouissante que celle des lampes traditionnelles, ce qui aide à se détendre encore davantage. Grâce à la forte proportion de rouge dans la lumière des bougies, le corps est dans de bonnes conditions pour sécréter de la mélatonine, une hormone qui régule le cycle veille-sommeil. Le soir, avant de se coucher, les bougies sont donc préférables aux sources de lumière contenant beaucoup de bleu, comme le téléphone portable, l’ordinateur ou la télévision. 

Les personnes souffrant de troubles de la concentration, d’anxiété ou de stress devraient essayer de fixer la flamme d’une bougie à faible distance durant quelques minutes. L’esprit s’apaise, la détente s’installe. Pour une ambiance agréable, il faut créer plusieurs petits «foyers», de préférence bien répartis dans une pièce. Il est aussi possible de se rabattre sur des bougies chauffe-plat.

Quel est l’effet des bougies parfumées sur nous?

Les arômes dégagés par les bougies parfumées permettent d’augmenter l’effet relaxant: les essences de lavande calment les nerfs, le jasmin et la camomille favorisent la détente.

(Voir suite ci-dessous...)

Autres conseils pour se détendre

De quelle cire sont faites les bougies?

La plupart des bougies vendues aujourd’hui sont composées de paraffine, un déchet issu de la production d’huile lubrifiante. La prudence est donc de mise avec les bougies en paraffine bon marché: il se peut qu’elles libèrent des substances nocives en se consumant. Les bougies en stéarine sont une alternative aux bougies en paraffine. La stéarine est obtenue à partir de graisses animales ou d’huiles végétales comme l’huile de palme ou de soja. Par rapport aux autres, les bougies en cire d’abeille sont les plus écologiques et, qui plus est, meilleures pour la santé. Cependant, elles sont aussi beaucoup plus chères.

La fumée des bougies est-elle nocive?

«Pour les personnes en bonne santé, la fumée des bougies n’est pas nocive en faible quantité», explique Michael Schlunegger, directeur de l’organisation Lunge Zürich. La fumée qui se dégage lorsqu’on souffle des bougies est certes aussi nocive que la fumée du tabac – il s’agit en effet de particules fines. Toutefois, cela n’est généralement problématique que pour les personnes sensibles ou souffrant de maladies pulmonaires. Chez elles, les particules fines peuvent déclencher des quintes de toux ou des irritations des voies respiratoires.

Au Moyen Âge, les bougies des riches étaient déjà en cire d’abeille. Les gens ordinaires devaient se contenter de bougies bon marché fabriquées à partir de suif et de graisse, qui produisaient beaucoup de suie et sentaient mauvais.

Comment reconnaître des bougies de bonne qualité et comment les faire brûler, sans suie?

Conseils pour l’utilisation de bougies
  • Ne laissez jamais une bougie sans surveillance.
  • Soyez prudent-e lorsque vous manipulez la flamme d’une bougie: elle peut atteindre jusqu’à 1400 °C.
  • Ne placez pas de bougies à proximité d’objets inflammables ou de rideaux.
  • Enlevez les éventuelles décorations comme les rubans et les tissus.
  • Faites également attention aux fenêtres ouvertes: il suffit parfois d’un coup de vent pour qu’une flamme vacille dans une autre direction et mette le feu aux objets qui sont autour.
  • Aérez correctement. L’association Lunge Zürich recommande «l’aération par à-coups»: ouvrir complètement les fenêtres pendant cinq à dix minutes trois à cinq fois par jour.
  • Ne laissez jamais des enfants ou des animaux seuls dans une pièce avec des bougies.
  • Éteignez les bougies à temps avant de vous endormir!

Au label de qualité RAL. «Les bougies qui portent ce label ne coulent pas et produisent peu de suie et de fumée», explique Alain Balthasar, directeur du fabricant suisse de bougies Balthasar. De plus, les fabricants de ces bougies s’engagent à ne pas utiliser de matières premières, de colorants ou de vernis contenant des substances nocives.

Il est préférable de placer les bougies dans un endroit sans courants d’air. Les courants d’air font vaciller les flammes, qui produisent ainsi plus de suie. En outre, il convient de raccourcir la mèche. La longueur idéale est de 10 à 15 mm, sinon la flamme s’effiloche et les petits panaches noirs apparaissent. Si plusieurs bougies brûlent en même temps, la distance entre elles doit être d’au moins 10 cm. Pour éviter tout risque d’incendie, ne jamais laisser les bougies allumées sans surveillance et enlever les éventuelles décorations telles que les rubans et les tissus.

Produits assortis

de Linda Leitner,

publié le 17.11.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

Besoin d'un coaching santé individuel?

En savoir plus
mann-beim-trailrunning