Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Vaccination contre la grippe: pourquoi est-elle importante et quels sont les effets secondaires possibles?

En Suisse, l’épidémie de grippe sévit généralement entre décembre et mars. Tout ce qu’il faut savoir sur la vaccination.

La vaccination est le moyen le plus efficace d’éviter d’attraper la grippe. Elle diminue le risque de contagion et de complications chez les personnes particulièrement à risque.

Qui est particulièrement menacé par la grippe?

Les groupes à risque comprennent les personnes de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies telles que l’asthme, la BPCO, les maladies cardiovasculaires ou le cancer, les nourrissons et les enfants prématurés de moins de deux ans.

Vous n’êtes pas encore sûr-e de devoir vous faire vacciner? L’Office fédéral de la santé publique propose un contrôle de la vaccination contre la grippe.

Quand faut-il se faire vacciner contre la grippe?

La grippe apparaît en hiver. Il convient donc de vous faire vacciner à l’automne (octobre/novembre). En Suisse, l’épidémie de grippe ne commence généralement pas avant fin décembre, mais plutôt en janvier. Ainsi, en cas de vaccination contre la grippe en décembre, vous avez encore suffisamment de temps pour permettre au système immunitaire de l'organisme d'acquérir une bone protection vaccinale.

Il est également conseillé de renouveler le vaccin tous les ans, car les virus de la grippe saisonnière évoluent légèrement d’une année sur l’autre. Le vaccin est donc adapté chaque année.

Vous pouvez vous faire vacciner dans les cabinets médicaux et les pharmacies. Incontestablement dans les pharmacies Medbase.

(Voir suite ci-dessous...)

Pourquoi ne faut-il pas sous-estimer la grippe?

Les symptômes surviennent brutalement: alors que tout allait bien le matin même, vous vous mettez soudain à transpirer et à avoir de la fièvre. Le soir, la température peut atteindre 38, 39, voire 40 °C. Les membres sont douloureux et on a l’impression de s’être fait rouer de coups. Les symptômes sont bien plus sévères que ceux d’un simple rhume. Les personnes affectées restent clouées au lit pendant au moins une ou deux semaines.

Qu’est-ce qu’une co-infection?

Les coronavirus et les virus de la grippe circulent simultanément, surtout en hiver. Il peut donc y avoir une co-infection, c’est-à-dire une double infection par les deux virus. Chez les personnes présentant un risque accru de complications de la grippe ou un risque accru d’évolution grave du Covid-19, la co-infection par les virus de la grippe et du coronavirus comporte des risques supplémentaires.

(Voir suite ci-dessous...)

Le vaccin contre la grippe peut-il avoir des effets secondaires?

Douleurs et gonflement sont possibles à l’endroit de l’injection. Il arrive aussi que le patient se sente faible ou légèrement malade. Des réactions allergiques peuvent également survenir. Les personnes souffrant d’allergies ou de pathologies préexistantes devrait demander conseil à leur médecin avant de se faire vacciner.

Il est conseillé aux sportifs d’observer une pause de trois jours après la vaccination. Cela est particulièrement vrai pour les sportifs de l’extrême et de haut niveau. L’effort physique intense pourrait entraîner des réactions au vaccin, Par exemple une légère fièvre, une sensation de faiblesse, des maux de tête et des douleurs articulaires.

Y a-t-il une alternative à la vaccination contre la grippe?

Une alimentation équilibrée et riche en vitamines permet aussi de renforcer le système immunitaire. Les personnes qui pratiquent régulièrement un sport en plein air renforcent également leurs défenses immunitaires. Reste que pour les personnes appartenant à un groupe à risque, la vaccination est fortement conseillée. Il en va de même pour les professionnels, donc par exemple le personnel médical et soignant ou les collaborateurs des maisons de retraite et des établissements de soins, en contact direct avec de nombreuses personnes.

Comment freiner la propagation de la grippe?

Porter le masque, bien se laver les mains régulièrement, mettre du désinfectant et appliquer les gestes barrière sont autant de mesures qui permettent de ralentir la propagation de la maladie. Si vous ressentez des symptômes grippaux tels que des frissons, de la fièvre, des malaises, des maux de gorge, de la toux ou des douleurs musculaires et articulaires, mieux vaut rester chez vous.

Thèmes correspondants

Voir le dossier

de Michael West et Carmen Schmidli,

publié le 28.11.2023


Cela pourrait également vous intéresser:

Gagner des départs gratuits à des courses populaires

Participez maintenant
Volksläufe Gratisstart