Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Varices: symptômes et traitement

Quand faut-il opérer les varices, quels comprimés peuvent aider et pourquoi les bas de contention sont si importants.

Les personnes qui n'ont pas de varices avant 55 ans n'ont guère de souci à se faire: la probabilité qu'elles en aient après cet âge est faible. En revanche, tous ceux et toutes celles qui ont déjà des varices devraient s'en préoccuper, même si elles ne les gênent pas pour le moment. En effet, les varices augmentent d'environ dix pour cent par an, de mêmes que les troubles qui en découlent. Les varices ne sont d'ailleurs pas un problème exclusivement «féminin». Les hommes aussi peuvent avoir des varices.

Quelles sont les causes des varices?

La principale cause est une prédisposition. Une pression veineuse élevée contribue également à l’apparition des varices, que ce soit en raison d'une grossesse, d'un surpoids, d'un mode de vie malsain avec beaucoup de positions assises ou à la suite d'une thrombose veineuse profonde, c'est-à-dire pas dans une veine visible en surface, mais dans une veine située en profondeur. 

Ces deux facteurs - prédisposition et pression veineuse élevée dans les veines des jambes - font que les veines sont excessivement étirées et s'élargissent pour former des varices, et ce jusqu'à ce que les valvules veineuses ne se ferment plus. En temps normal, les valvules veineuses situées à l'intérieur des veines soutiennent le flux sanguin en direction du cœur. Si elles ne fonctionnent plus correctement, le sang s'accumule dans les veines, la pression veineuse augmente et la paroi interne des varices s'enflamme. Comme les veines sont reliées entre elles, de plus en plus de veines sont endommagées, et les varices se développent. Il est donc conseillé de les traiter à temps.

Quelles sont les conséquences des varices?

L'augmentation de la pression dans les veines fait pénétrer davantage de liquide dans les tissus, ce qui rend les jambes lourdes et les chevilles enflées. La peau commence à se tendre. En cas de durée prolongée, la peau ne reçoit pas assez de nutriments, ce qui se traduit par des démangeaisons, un épaississement de la peau au niveau des chevilles, un eczéma persistant à cet endroit (dermatite de stase), des modifications brunâtres de la pigmentation et, dans certaines circonstances, des ulcères qui guérissent mal. Ces troubles ne disparaissent pas complètement si les varices sont opérées trop tard.

Une thrombose veineuse profonde, suivie d'une embolie pulmonaire, est une complication aiguë des varices qui met la vie en danger. Un caillot de sang se forme alors dans une veine et il peut être emporté par le flux sanguin vers les poumons. Cette formation de caillots est favorisée lorsque le flux sanguin dans la veine s'arrête.

Comment traiter les varices?

Tant que les varices ne gênent que sur le plan esthétique, comme par exemple les petites «télangiectasies», un traitement est possible mais pas forcément nécessaire. Mais dès que la «veine souche» est abîmée, il faut traiter les varices. Cela se fait de manière chirurgicale au laser, aux ondes radio, au bistouri ou chimiquement. L'objectif est toujours le même: éliminer la veine malade afin d'éviter toute congestion veineuse. Dans ce cas, les veines concernées sont sclérosées à l'intérieur, de sorte qu'elles se collent, ou bien elles sont retirées.

Une échographie est nécessaire avant le traitement. Elle montre où le flux sanguin dans les veines est perturbé. L'intervention est alors réalisée sous anesthésie courte, rachidienne ou (pour le traitement endoluminal) sous anesthésie locale. Endoluminal signifie par exemple qu'un laser est introduit dans la veine. Le laser chauffe la paroi interne de la veine, qui se colle ensuite. Après l'intervention, il est important de porter des bas de contention pendant un certain temps.

Comment lutter contre le gonflement des jambes?

Une physiothérapie lymphologique peut aider à lutter contre le gonflement des jambes. Les vaisseaux lymphatiques sont alors traités de manière ciblée. La pression élevée à laquelle sont soumises les veines variqueuses «expulse» l'eau, les protéines, les cellules détruites et les graisses dans les tissus environnants. C'est alors que les jambes deviennent grosses. Normalement, cette «lymphe» est évacuée par le système lymphatique. La physiothérapie lymphologique n'est toutefois utile que si l'on est prêt à porter des bas de contention.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Quels sont les aspects à prendre en compte?

Comme la peau des membres inférieurs est également endommagée, il est recommandé de prendre soin de sa peau quotidiennement avec des crèmes hydratantes, éventuellement avec des produits de soin qui soulagent les démangeaisons. Cela permet de prévenir la formation d’ulcè sur les jambes.

Les pommades spéciales contre les varices n'apportent pas grand-chose. En revanche, les préparations à prendre par voie orale contenant de fortes doses de flavonoïdes végétaux sont utiles. Elles aident à lutter contre l'inflammation de la paroi veineuse.

Prévenir les varices: bas de contention et autres mesures utiles

Conseils
  • Faites de la «gymnastique veineuse» dans les embouteillages, lorsque vous êtes assis ou lorsque vous faites la queue à la caisse: activez la pompe musculaire dans les mollets!
  • En cas de gonflement au niveau de la cheville, voyez si des varices en sont la cause.
  • Les chaussures plates sont plus saines pour les veines que les talons hauts.
  • Après une grossesse, il arrive aussi que des varices se forment au niveau du bassin. Il est préférable d'attendre six à huit mois après l'accouchement avant d'intervenir, car les varices disparaissent parfois pendant cette période.

La marche et la position couchée sont meilleures pour les veines que la position assise ou debout. Et si vous devez rester assis ou debout, une gymnastique des chevilles de temps en temps fera du bien à vos veines: en position assise, remontez alternativement vos orteils vers le tibia, puis étirez-les vers l'avant, comme une ballerine qui danse sur la pointe des pieds. 

Cela active la «pompe musculaire» dans les mollets et soutient le flux sanguin en direction du cœur. En marchant, il est important de bien dérouler le pied (ne pas raidir la cheville). Car ce n'est que comme ça que la pompe musculaire fonctionne. Et les chevilles ne se raidissent pas.

Les bas de contention sont un bienfait pour les veines, même chez les hommes. Non seulement ils freinent l'aggravation des varices qui s'accentue d'année en année, mais ils préviennent également les modifications inesthétiques de la peau et la formation d’ulcères. De nos jours, il existe des bas de contention dans de jolies couleurs, qui ne sont pas reconnaissables comme tels au premier coup d'œil. Les aides à l'enfilage facilitent la mise en place des bas. Porter de tels bas est inévitable au plus tard lorsque les veines situées en profondeur à l'intérieur de la jambe ne fonctionnent plus correctement, car ces veines sont indispensables. On ne peut pas les scléroser ou les enlever chirurgicalement. Les bas de contention sont également fortement recommandés aux femmes enceintes. Ils sont utiles pour les longs voyages, où l'on ne peut éviter de rester assis pendant des heures.

Quand faut-il contacter rapidement un médecin?

Si une veine superficielle s'enflamme, il convient de se faire soigner. L'inflammation pourrait s'étendre à des veines qui se trouvent en profondeur dans la jambe. Une conséquence possible serait une thrombose veineuse profonde, voire une embolie pulmonaire menaçant gravement le pronostic vital. Un caillot de sang se forme alors dans une veine et il peut être emporté par le flux sanguin vers les poumons. Cette formation de caillots est favorisée lorsque le flux sanguin dans la veine s'arrête.

Comment reconnaître une thrombose veineuse des jambes?

Une thrombose veineuse des jambes se manifeste généralement par des douleurs aiguës et unilatérales dans le mollet, souvent associées à un gonflement. En cas de soupçon, il convient donc de consulter immédiatement un médecin. Les thromboses veineuses profondes sont plus fréquentes après un voyage prolongé, une position accroupie prolongée (par exemple en jardinant) ou un alitement dû à une maladie. Le médecin sait si et quand une prophylaxie de la thrombose est utile.

de Dr. med. univ. (CZ) Milada Touzil,

publié le 09.01.2017


Cela pourrait également vous intéresser:

Concours: gagnez 3 mois de fitness dans 116 studios

Parteciper
Frau mit Langhantel