Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

20 faits sur les maux de tête: symptômes, causes et traitement

Il existe plus de 360 types de maux de tête. De nombreux personnes concernées n’obtiennent aucun diagnostic précis et donc pas toujours un traitement approprié.

1. Quels sont les maux de tête les plus fréquents?

Neuf personnes concernées sur dix souffrent soit de migraines, soit de céphalées de tension ou d’une association des deux.

2. Quels sont les symptômes de la migraine?

Les maux de tête unilatéraux, pulsatiles, qui s’intensifient avec l’activité physique, éventuellement accompagnés de nausées, de vomissements, d’une sensibilité à la lumière et au bruit, et ce pendant maximum trois jours, sont les symptômes caractéristiques de la migraine. Au moins la moitié des migraineux ne savent pas qu’ils souffrent de migraines.

3. Comment reconnaître les céphalées de tension?

Ces maux de tête sont souvent bilatéraux. Ils ne sont ni pulsatiles ni accompagnés de nausées. En général, ils ne s’aggravent pas lors d’activités physiques.

4. Quelles sont les causes des céphalées de tension?

Les céphalées de tension sont causées par des tensions dans la région des épaules ou du cou, qui peuvent être dues par exemple à une mauvaise posture au travail. Des infections dentaires ou des sinus, ou un rythme journalier irrégulier, peuvent également les provoquer. Avoir des céphalées de tension occasionnelles fait quasiment partie de la normalité: 60 à 80% de la population en souffrent de temps en temps.

5. Quelles méthodes non médicamenteuses aident à lutter contre les céphalées de tension?

Étirements, massages, exercices d’entraînement des muscles du cou et des épaules. Bouger régulièrement la tête, changer de posture et décrire de petits cercles avec les épaules. Essayer aussi les compresses chaudes ou froides, l’huile de menthe poivrée sur les tempes et le cou, l’acupuncture et, pour la prévention, des exercices d’endurance, physiothérapie, biofeedback, musicothérapie et/ou exercices de relaxation.

6. Comment prévenir les migraines?

Les migraines surviennent, par exemple, lorsqu’une personne passe rapidement du sommeil à un état de tension et que l’excitation nerveuse change brusquement. Tout ce qui aide à «amortir» de tels changements rapides est donc utile, par exemple: prendre son petit-déjeuner dans le calme, mettre en place une routine quotidienne régulière, éteindre de temps en temps son téléphone portable et faire une pause, respecter des horaires de sommeil réguliers, pratiquer souvent des exercices de relaxation, suivre une thérapie comportementale, apprendre à dire «Non»...

7. À quelle fréquence peut-on prendre des médicaments contre les maux de tête?

La règle la plus simple est la suivante: pas d’analgésiques 20 jours par mois. Les personnes qui ne peuvent pas s’y tenir doivent alors consulter un médecin.

(Voir suite ci-dessous...)

8. Quelle est la cause la plus fréquente des maux de tête quotidiens?

Environ 4% de la population souffrent de maux de tête chaque jour. Le plus souvent, cela est dû à une surconsommation de médicaments. Les situations de vie stressantes, l’anxiété ou une dépression constituent des facteurs de risque de cette céphalée par abus médicamenteux CAM. Toutefois, une thérapie appropriée permet d’aider quatre personnes sur cinq. Consommer par exemple peu de café, de vin rouge, de fromage à pâte molle ou autres aliments riches en tyramine. La tyramine est présente dans certains aliments fermentés.

9. Quand faut-il consulter un médecin si l’on souffre de maux de tête?

Il convient de consulter rapidement un médecin en cas de raideur de la nuque, de fièvre, de perte de poids, de maux de tête soudains, très intenses ou jamais vécus auparavant, de maux de tête pendant une grossesse, si ceux-ci sont inhabituels ou accompagnés de symptômes atypiques, par exemple une paralysie. Les personnes qui souffrent de migraines pour la première fois après l’âge de 50 ans devraient demander à leur médecin d’exclure par des examens d’autres causes possibles. Par exemple la pression artérielle ou oculaire.

10. Le café aide-t-il à calmer les maux de tête?

Certaines personnes se sentent soulagées après un café ou un expresso avec du citron quand les maux de tête commencent. Cependant, plus de cinq tasses par jour en cas de migraine peuvent augmenter le nombre de crises. La même chose peut aussi se produire lorsque des buveurs de café habituels arrêtent brusquement le café.

11. Quel est le lien entre le sel et les maux de tête?

Moins de sel, moins de maux de tête – c’est ce que révèlent des études menées sur des personnes présentant une tendance à l’hypertension artérielle.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

12. Quelles méthodes complémentaires aident à lutter contre les maux de tête?

L’acupuncture, par exemple, ou l’hypnose et un entraînement à la pleine conscience. Toutefois, pour la plupart de ces méthodes alternatives, il n’existe aucune preuve scientifique de leur efficacité. L’effet placebo ou l’acupuncture simulée a également permis, lors d’études, de soulager certaines personnes de leurs maux de tête.

13. Le sport d’endurance est-il efficace contre les maux de tête?

Le sport réduit le stress et est très utile, de préférence trois quarts d’heure trois fois par semaine. L’exercice physique peut également entraîner une perte de poids. Un poids corporel sain est souvent synonyme de moins de migraines.

14. Certains produits d’agrément peuvent-ils provoquer des maux de tête?

L’alcool fait partie des produits qui peuvent déclencher ou non des maux de tête. Parfois, le moment de la journée est aussi déterminant. Une chose est certaine: tout excès d’alcool entraîne presque invariablement des maux de tête.

15. Comment lutter contre les maux de tête liés à une gueule de bois?

Même s’il existe des dizaines de présumés remèdes contre la «gueule de bois», aucun n’a été prouvé scientifiquement. Le mieux est de boire suffisamment de boissons non alcoolisées et de prendre un repas copieux avant la fête. L’acide alpha-linolénique de la bourrache, une préparation à base de vitamines et de levure, la vitamine B6 ou la racine de la taïga peuvent éventuellement soulager les maux de tête liés à la gueule de bois. Il convient d’éviter le paracétamol, car il est dégradé par le foie, lequel a déjà fort à faire avec l’alcool. Les analgésiques comme l’ibuprofène peuvent irriter encore davantage la muqueuse de l’estomac s’ils sont associés à l’alcool. Le plus efficace est de réduire l’alcool.

16. Ne pas boire suffisamment peut-il provoquer des maux de tête?

Oui, en qui concerne l’eau bien sûr et non pas l’alcool. Le jeûne peut également provoquer des maux de tête ou des migraines chez certaines personnes.

17. Les femmes souffrent-elles en général plus de maux de tête que les hommes?

Cela dépend du type de maux de tête. La migraine est trois fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, tandis que les céphalées en grappe sont six fois plus fréquentes chez les hommes.

18. Qu’est-ce qu’une céphalée en grappe?

Elle est rare, unilatérale, dure de 15 minutes à trois heures, se produit en grappes pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois et constitue une véritable torture pour les personnes concernées. La céphalée en grappe fait partie des douleurs les plus insoutenables.

19. Quelles sont les causes de la céphalée en grappe?

Ce supplice est plus fréquent dans certaines familles, il doit donc y avoir des facteurs héréditaires. Les fumeurs en souffrent plus souvent que les non-fumeurs. Mais globalement, le mystère des céphalées en grappe reste entier.

20. Comment lutter contre les céphalées en grappe?

En général, lors d’une crise aiguë, de l’oxygène et des médicaments contre la migraine sont administrés.

de Dr med. Martina Frei,

publié le 16.08.2021, ajusté le 07.12.2021

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser:

Vitamin Bag: Achetez des légumes de garde à un prix forfaitaire

À découvrir