Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Le don de sang: pourquoi est-il important et à quoi faut-il faire attention?

Peut-on conduire ou faire du sport immédiatement après avoir donné son sang? Quelle est la quantité de sang prélevée? Voici les sept points à connaître si vous souhaitez donner votre sang.

Chaque jour, environ 700 dons de sang sont utilisés en Suisse. Les dons de sang ne se conservent qu’un temps limité. Les concentrés de globules rouges, par exemple, ne durent généralement que 42 jours. Les plaquettes sanguines ne durent même que 7 jours. Les réserves de sang et les besoins varient d’une région à l’autre. C’est pourquoi les dons de sang sont importants.

1. Qui peut donner son sang?

  • Pour donner son sang, il faut avoir au moins 18 ans. Les personnes qui font un don pour la première fois ne doivent pas être âgées de plus de 60 ans. Les personnes qui le font régulièrement peuvent donner leur sang jusqu’à 75 ans. Toutefois, les donneurs et donneuses multiples de 65 à 75 ans doivent pouvoir recevoir l’autorisation du service régional de transfusion sanguine de donner leur sang à certains intervalles.
  • Pour donner son sang, il faut peser au moins 50 kilogrammes. En effet, le volume de sang prélevé doit représenter moins de 13 pour cent du volume total du sang. Lorsqu’une personne pèse moins de 50 kilos, ce n’est plus le cas.
  • Après une opération importante ou un accouchement, un délai d’attente de douze mois s’applique. Les opérations et les accouchements peuvent entraîner des pertes de sang. Le corps a besoin de temps pour compenser cette perte et se rétablir.
  • Les dernières vacances jouent également un rôle: dans de nombreux pays, le risque de contracter des maladies infectieuses est plus élevé. Pour exclure tout risque de transmission, il faut donc respecter certains délais d’attente. Grâce au Travelcheck, les donneurs et donneuses de sang peuvent connaître à l’avance leur durée. En cas de doute, vous pouvez également vous renseigner auprès du service régional de transfusion sanguine.
  • Un piercing ou tatouage entraîne un délai d’attente de 4 mois. Les petites blessures provoquées par les piqûres peuvent être des portes d’entrée pour les bactéries et les virus. Le délai d’attente prévoit les inflammations et les infections.
  • Depuis le 1er juillet 2017, les hommes homosexuels ou bisexuels peuvent également donner leur sang. Toutefois, les hommes doivent avoir été sexuellement abstinents pendant 12 mois avant le don. Actuellement, deux propositions élaborées par un groupe d’expertise de Transfusion CRS Suisse sont à l’examen chez Swissmedic. Elles ne devraient faire de distinction ni de sexe, ni d’orientation sexuelle.

2. Qui ne peut pas donner son sang?

  • Toute personne ayant eu des rapports sexuels avec un nouveau ou une nouvelle partenaire au cours des quatre derniers mois, même s’il s’agissait de rapports protégés. Le changement de partenaire sexuel-le est considéré comme un facteur de risque.
  • Toute personne positive au VIH (SIDA), à la syphilis, à l’hépatite C et à l’hépatite B
  • Toute personne s’étant injecté des drogues, anciennement ou actuellement
  • Toute personne ayant reçu une transfusion sanguine après le 1er janvier 1980. La raison: plusieurs cas d’une variante de la maladie de Creutzfeld-Jakob sont apparus depuis 1980 et sa transmission par le sang ne peut être exclue
  • Toute personne ayant séjourné plus de six mois au Royaume-Uni entre 1980 et 1996, c’est-à-dire en Angleterre, au Pays de Galles, en Écosse, en Irlande du Nord, sur l’Île de Man, dans les Îles Anglo-Normandes, à Gibraltar ou dans les Îles Falkland. Le Royaume-Uni a été le pays le plus touché au monde par l’ESB (maladie de la vache folle) et a connu le plus grand nombre de cas de maladie de Creutzfeldt-Jakob.

3. Combien de temps dure le don de sang?

Il dure environ 10 minutes. Après le don, vous devez toutefois vous reposer quelques minutes sur place. Il faut prévoir environ 45 minutes pour toutes les étapes du don de sang, y compris le questionnaire, l’entretien préliminaire et la collation qui suit.

4. Combien de sang est prélevé et en combien de temps se remplace-t-il?

En règle générale, 450 millilitres de sang sont prélevés. Cela représente environ 8 à 10 pour cent du volume total.

La perte est rapidement compensée par l’organisme. Les globules blancs et le plasma, essentiels pour la défense contre les agents pathogènes, sont remplacés en quelques jours. Les globules rouges du sang retrouvent leur valeur initiale au bout de sept jours, tandis que pour ceux de la moelle osseuse, la formation prend plusieurs semaines.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

5. Quels groupes sanguins peuvent être donneurs et à quels autres?

Quel est le groupe sanguin dont les réserves sont toujours insuffisantes?

Le groupe sanguin 0–. Environ 6% de la population possède ce groupe sanguin. Pour en savoir plus, consultez le baromètre des groupes sanguins de Transfusion Suisse.

Les personnes du groupe sanguin 0– sont ce que l’on appelle des «donneurs et donneuses universel-les»: en cas d’urgence, leur don de sang peut être administré à toutes les autres personnes. L’inverse n’est pas vrai: si l’on est soi-même 0–, on doit absolument recevoir du sang du groupe 0– lors d’une transfusion sanguine, sinon il y aura une réaction de défense. Les groupes sanguins A et B ne peuvent donner qu’à leur propre groupe sanguin. Leur sang contient des anticorps contre l’autre groupe sanguin.

C’est pour les personnes du groupe sanguin AB que la transfusion est la plus simple. Elles n’ont d’anticorps ni contre le groupe A ni contre le groupe B et tolèrent donc les dons de sang des groupes 0, A, B ou AB.

6. Comment se préparer au don de sang?

  • Buvez suffisamment avant de donner. C’est-à-dire plus d’un litre, réparti sur toute la journée et juste avant le don.
  • Mangez un peu avant de donner, ne donnez pas le ventre vide.
  • Si vous donnez votre sang pour la première fois, apportez une pièce d’identité (carte d’identité, passeport ou permis de conduire).
  • Ne faites pas d’efforts physiques importants avant le don.

7. À quoi faut-il faire attention après avoir fait un don?

  • Immédiatement après le don, vous devez rester en position assise, vous reposer, boire et manger un peu. Une petite collation gratuite sera servie après le don. 
  • Jusqu’à 24 heures après le don de sang, vous devez éviter les efforts physiques importants et les sports intensifs et continuer à boire suffisamment. En dehors de cela, aucune restriction ne s’applique aux personnes pratiquant un sport de loisir. En revanche, les sportifs et sportives de haut niveau doivent s’abstenir de faire un don pendant la saison des compétitions.
  • Si vous vous sentez bien, vous pouvez également reprendre la conduite après un repos de 30 minutes. Toutefois, pour piloter un avion, il faut respecter un minimum de 48 heures de repos, et pour conduire un train ou un bus, un minimum de 12 heures.

de Susanne Schmid Lopardo,

publié le 30.05.2023


Cela pourrait également vous intéresser:

Personal Health Coaching: Un mental plus fort avec nous

C’est parti!
mann-beim-trailrunning