Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Prudence: ce qu’il faut savoir sur les algues bleues

Se baigner dans un étang ou un lac rafraîchit agréablement et est un vrai plaisir, surtout par forte chaleur. Un plaisir que les algues bleues peuvent venir gâcher. Quelle est leur dangerosité, où se trouvent-elles et à quoi faut-il faire attention?

Quelle est la dangerosité des algues bleues et comment les reconnaître?

Que sont les algues bleues?

Les algues bleues font partie des formes de vie les plus anciennes sur Terre. Elles ont probablement été les premiers organites à tirer leur énergie directement de la lumière du soleil par photosynthèse, tout en libérant de l'oxygène dans l'atmosphère. Comme les bactéries, les algues bleues ont des cellules de structure simple, sans véritable noyau. En science, on parle donc de cyanobactéries. Les algues appelées «sang des Bourguignons», bien reconnaissables, font également partie des algues bleues.  Lors d'un bel été avec un temps stable, elles se trouvent à une profondeur de 8 à 15 mètres et donc à une distance sûre des baigneurs. En raison de conditions météorologiques changeantes, les premières accumulations de Planktothrix rubescens sont apparues à la surface des lacs dès septembre, alors que la saison de baignade était encore en cours.

Le signalement de plusieurs décès de chiens laissent penser que même l'ingestion de petites quantités d'algues sur les rives peut représenter un danger pour les animaux et éventuellement pour les enfants. 

Une forte concentration d'algues bleues dans les lacs est visible à l'œil nu. Si l'eau est trouble, présente des stries semblables à celles de l'huile ou des tâches, il s'agit généralement d'algues bleues. De plus, l'eau a souvent une mauvaise odeur - comparable à une odeur de moisi et de terre. Autre indice: si l'on ne voit plus ses pieds debout avec l’eau jusqu’aux genoux, il est préférable de ne pas se baigner. C'est ce que stipule la fiche d'information sur les algues bleues du canton de Zurich. Les cantons sont compétents pour alerter la population. Ils le font par le biais de différents canaux et directement sur place avec des panneaux avertissant de ne pas se baigner au bord du lac, près des embarcadères et des lieux de baignade. Les informations sur la qualité de l'eau sont disponibles auprès de l'office cantonal de la protection des eaux.

Où trouve-t-on des algues bleues?

Les algues bleues se développent de préférence dans les eaux calmes, riches en nutriments - comme les lacs et les étangs - et très ensoleillées. Les rivières sont plutôt épargnées. Si une période de beau temps succède à un temps variable, une forte croissance d'algues peut se produire en l'espace de quelques jours. La situation peut changer rapidement en fonction du vent et des conditions météorologiques. Malgré une amélioration de la qualité de l'eau avec moins de nutriments au cours des dernières décennies, le lac de Greifen près de Zurich et quelques petits lacs ont encore connu une forte et rapide croissance d'algues en été et en automne. Le lac de Neuchâtel - le plus grand lac situé entièrement en Suisse - est lui aussi régulièrement envahi par les algues bleues.

À quelle période de l'année faut-il s'attendre à la présence d'algues bleues?

De l’été à l’automne. L'augmentation de la température de l'eau, conséquence du changement climatique, prolonge en automne les conditions favorables à la croissance des algues. Ces dernières années, les piscines aussi ont souvent été ouvertes quelques semaines de plus. Des conditions météorologiques stables avec beaucoup de soleil jusqu'au début du mois d'octobre entraîneront donc une augmentation de la prolifération des algues bleues vers la fin de la saison de baignade au cours des prochaines années.

Que faire si je constate la présence d'algues bleues?

En principe, la meilleure protection est de ne pas entrer dans l'eau. Cela vaut particulièrement pour les personnes à la peau sensible et surtout pour les enfants en bas âge. Si l'on cherche tout de même à se rafraîchir, il faut limiter la baignade aux zones des lacs où l'eau est claire, ne pas boire d'eau ni en avaler, et bien se doucher et se sécher après la baignade.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Que doivent faire les propriétaires de chiens?

Tenir impérativement le chien à l'écart de l'eau trouble, y compris des flaques d'eau. Dans une eau trouble, le chien ne doit ni jouer ni nager, et encore moins boire l'eau ou même manger des algues. Si le chien saute quand même dans l'eau, il faut absolument éviter qu'il se lèche les pattes ou le pelage. Rincer immédiatement le pelage à l'eau claire et bien le sécher.

Les algues bleues peuvent-elles se retrouver dans l'eau potable?

L'eau des lacs est prélevée dans des couches d'eau plus profondes. Cela empêche les tapis d'algues estivaux flottant à la surface de passer dans le système lorsque l'eau d’un lac est utilisée comme eau potable. Toutefois, lors du brassage du lac - généralement en hiver - des cyanobactéries peuvent être aspirées. Les entreprises de distribution d'eau surveillent donc de près l'eau brute et empêchent, grâce à un traitement adapté, que des cyanotoxines ne se retrouvent dans l'eau potable fournie.

Quels symptômes ressent-on au contact des algues bleues toxiques?

  • Irritations de la peau et des muqueuses et conjonctivites
  • Vomissements et diarrhée
  • Difficultés respiratoires, sensation de faiblesse, troubles de la conscience
  • Crampes musculaires
  • Réactions allergiques

Comment les chiens et les autres animaux réagissent-ils?

Ils peuvent présenter des symptômes d'intoxication aigus. Chez le chien:

  • Vomissements et diarrhée
  • Difficulté à respirer, faiblesse, troubles de la conscience
  • Salivation excessive et tremblements musculaires
  • Paralysies et crampes

Les symptômes peuvent apparaître quelques minutes seulement après l'exposition et entraîner rapidement la mort. On estime que des chiens sont déjà morts au cours de la saison 2022 dans les lacs de Greifen et de Neuchâtel après avoir été en contact avec des algues bleues.

Où dois-je m'adresser en cas de symptômes graves?

En cas d'apparition de symptômes d'intoxication, contacter immédiatement Tox Info Suisse au numéro 145 ou consulter un médecin (vétérinaire pour le chien).

 

Sources:

de Silvia Schütz,

publié le 28.06.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

Quiz des festiv’été Migros. Participez et gagnez des prix fabuleux.

Quiz des festiv’été
iMpuls_Sticky_Teaser_Sommer_Quiz_Webseite