Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Graisse ou muscle? Ce que votre balance sait de vous

Pendant des décennies, nous nous sommes contenté-es de savoir le nombre de kilos. Aujourd’hui, le pèse-personne est devenu smart. Le pèse-personne intelligent prétend connaître votre masse musculaire, votre masse graisseuse et bien plus encore sur vous. Mais est-ce possible? Et est-ce que cela sert à quelque chose? Notre auteure Meret Keller (36 ans) a testé la balance intelligente.

Les pèse-personnes intelligents font partie de l’équipement de base des adeptes du suivi de la santé. Alors que pendant des décennies, nous nous sommes contenté-es de l’indication du nombre de kilos, depuis au moins le début des années 1980 nous calculons notre indice de masse corporelle (IMC). Les personnes qui font beaucoup de sport se sont cependant toujours demandé pourquoi l’IMC ne faisait pas la distinction entre graisse et muscle. D’où le besoin d’une balance capable de faire la différence entre les muscles plus lourds et la graisse plus légère.

Comment fonctionne une balance intelligente?

Tous les appareils ont une chose en commun: il faut se mettre dessus pieds nus. Dans l’application correspondante, on entre des informations sur son âge, son sexe, son niveau d’activité et sa taille. La pesée intelligente peut alors commencer. Sous les pieds nus, la balance fonctionne avec des électrodes: pour le dire simplement, la balance mesure le courant qui arrive à l’autre extrémité du corps après l’avoir traversé. Il est possible d’en déduire à quelle résistance le courant est confronté et comment ces résistances se différencient. Le courant passe très bien dans le tissu musculaire et l’eau, tandis que les os et le tissu adipeux ont une conductivité moindre.

Que sait-on après une première pesée intelligente?

61 kilos. Ce n’est pas nouveau, c’est aussi ce que me dit mon ancienne balance dont l’affichage numérique scintillait déjà alors que j’étais encore légèrement en dessous de 60. Contrairement à mon ancienne balance, la balance intelligente – je teste le modèle Fit de Nexus – ne se contente pas de me donner le poids. Un «40%» s’allume, qui correspond à ma masse musculaire. Je ne peux pas faire grand-chose de ça. Ensuite, la balance indique la valeur de 29%. Ma masse graisseuse. Ok, ça paraît toujours pas trop mal, je crois. En tout cas j’ai plus de muscle que de graisse. Je descends de ma balance et je vois les mêmes valeurs sur mon application. De plus, j’y apprends que mon corps est constitué de 50% d’eau et que ma masse osseuse pèse 2,6 kilos.

(Voir suite ci-dessous...)

Que veulent dire les valeurs?

Malheureusement, l’application ne m’aide pas à ce sujet, elle ne met pas mes valeurs en relation. Mes recherches sur Internet me montrent rapidement que les choses sont beaucoup plus complexes qu’avec l’IMC. Si, en ce qui concerne l’IMC, les spécialistes sont relativement d’accord sur les valeurs correspondant à une corpulence normale, à un surpoids ou à un poids insuffisant, il en va tout autrement pour la masse graisseuse, par exemple.

«Pour mesurer la graisse corporelle, il existe différentes valeurs normalisées. La plupart du temps, celles-ci diffèrent déjà légèrement selon la balance», explique Franziska Zehnder, responsable du diagnostic de performance Medbase Zurich Löwenstrasse. Si l’on se base sur les valeurs de référence des National Institutes of Health (NIH) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un taux de graisse corporelle de 29% est considéré comme normal et sain pour une femme de 20 à 39 ans. «Mais là, on ne parle pas des sportifs et sportives (du degré d’activité)», ajoute cette spécialiste en sciences du sport et de l’activité physique.

De combien de masse graisseuse avons-nous besoin? Quelle quantité est bonne pour la santé?

Que faire des valeurs mesurées?

Les balances intelligentes peuvent être connectées à l’application correspondante sur un smartphone par Bluetooth ou Wi-Fi. L’application enregistre chaque mesure et affiche toutes les mesures dans l’historique.

Quelle est la précision de mesure de la masse graisseuse et autres?

La précision de mesure des balances intelligentes est controversée. Néanmoins, les résultats peuvent être utiles: au quotidien, ce n’est pas tant le résultat absolu qui compte que l’évolution relative, par exemple de la masse graisseuse, sur une longue période. Et comme les balances intelligentes fournissent des données de mesure largement cohérentes, les résultats de mesure au fil du temps sont tout de même instructifs.

Quand peut-il être judicieux d’acheter une balance intelligente?

Une analyse de composition corporelle peut aider à atteindre ses propres objectifs de santé. Les effets d’une alimentation équilibrée, d’une activité physique accrue et d’un entraînement musculaire ciblé, par exemple, peuvent ainsi être suivis. Cela peut motiver à atteindre les objectifs fixés. Si l’on enregistre les données sur une longue période, on voit clairement quand on a pris ou perdu du poids et dans quelle mesure, et surtout si le changement de poids est associé à une modification de la masse graisseuse ou de la masse musculaire.

En lien avec le sujet

de Meret Keller,

publié le 26.01.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

PAID POST: Petit conseil d’initié pour âmes citadines - la Slovénie urbaine

À découvrir