Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

L’aspiration comme boussole dans la vie

Le désir ardent, un sentiment doux-amer que tout le monde connaît. Voyons en quoi il consiste, ses catalyseurs et comment il se manifeste à Noël.

Qui n’a pas déjà aspiré à l'amour, la sécurité, la réussite professionnelle ou alors au Noël parfait?  Le désir ardent peut se rapporter concrètement à des personnes ou des choses précises, ou être relativement nébuleux et vague. Comment naît ce sentiment et sa finalité.

Qu'est-ce que le désir ardent?

«Du côté émotionnel, c'est un sentiment intense et doux-amer qui attire la personne vers l'objet de son désir et qui se manifeste souvent aussi dans le corps par un tiraillement ou une pression sur la poitrine», explique Alexandra Freund, chercheuse sur le désir. «Mais cette aspiration a aussi beaucoup à voir avec nos propres pensées et représentations.» Elle est également influencée par l'environnement et la culture dans lesquels nous vivons. Ce sentiment peut se référer très concrètement à certaines choses ou personnes, ou être relativement vague. Il est toujours symbolique et exprime un manque profond dans la vie. On peut par exemple avoir envie d'un collier de perles et donc de ce que le bijou représente, c'est-à-dire une idée de la féminité, de la beauté, de l'élégance et du luxe. Cependant, ce caractère symbolique n'est souvent pas explicite et les gens n'en sont donc pas toujours conscients.

Quelles sont les causes du désir ardent?

Il se nourrit souvent d'une perte. «Une personne pouvait, par exemple, choisir entre deux métiers, horlogère et menuisière, et devait se décider», explique la psychologue du développement. «Et plus tard, elle regrette d'avoir perdu une option et se demande ce qu'aurait été sa vie si elle avait fait un autre choix.» Il peut aussi s'agir de personnes, de lieux ou de projets de vie que nous avons délibérément rejetés. Mais on peut aussi aspirer à des choses ou des qualités qu'on n’a jamais eues, comme la beauté, l'insouciance ou un grand cercle d'amis. La publicité utilise de telles émotions de manière ciblée. Par exemple, dans un spot publicitaire pour l'alcool, nous voyons de belles personnes évoluer dans un endroit magnifique, avec une vie de rêve. Le message est le suivant: si nous achetons le produit, nous pouvons nous aussi avoir une telle vie. Mais rien n’est plus faux. Ce n'est même pas vrai pour les mannequins qui apparaissent dans la publicité où elles doivent jouer un rôle.

Les aspirations doivent-elles être concrétisées?

Le désir reste en général une utopie, quelque chose d'inaccessible. Les gens s'imaginent souvent qu'il leur manque quelque chose de précis dans leur vie. Ils pensent, par exemple, que s'ils étaient riches, leur vie serait parfaite. Mais si leur désir se réalisait, s'ils gagnaient par exemple au loto, ils se rendraient compte que la réalité offre un tout autre visage. Les désirs doivent rester des désirs. Il faut se défaire de l'idée qu'en les réalisant, tout va subitement devenir merveilleux, car la déception est alors inévitable.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Vers le Dossier

Quelle est la fonction de l’aspiration?

Elle peut aider à garder les personnes décédées vivantes dans l’esprit ou à maintenir tout au moins dans son cœur des relations passées. Elle peut surtout remplir une fonction de boussole, mais elle n’est pas utilisée par tous. Elle peut être une sorte de guide et montrer aux gens ce qui leur manque dans leur vie et ce qu'ils aimeraient y trouver. Souvent, le désir ardent possède des aspects que l'on peut intégrer dans son existence. Peut-être que quelqu'un n'est pas devenu pianiste, qu'il a choisi une autre voie et que l'envie est restée malgré tout. Cette personne peut cependant toujours jouer du piano aussi souvent que possible et intégrer sa passion dans sa vie à un niveau réaliste. Cela peut aussi être très gratifiant. 

Quelle est la plus grande aspiration?

L'aspiration à une connexion émotionnelle profonde et authentique est essentielle. De très nombreuses personnes aspirent à un grand amour ou à la sécurité au sein de leur famille. Mais de nombreuses aspirations se rapportent également à la réalisation professionnelle, à son propre chemin de vie. L’objet de ce désir évolue avec les années.

La recherche montre que les préoccupations sociopolitiques prennent de l'importance avec l'âge. La paix dans le monde, le fait de vivre dans un environnement sûr, mais aussi les questions de santé revêtent une dimension croissante.

L'idéalisation de l'enfance

De nombreuses personnes sont nostalgiques de leur enfance. «Il s'agit souvent de la nostalgie d'un état passé, totalement idéalisé du point de vue de l'adulte», explique l'experte. «Nous avons la nostalgie de la supposée insouciance de l'enfance, en oubliant que nous avions aussi des soucis quand nous étions enfants.» Avec le recul, bien des années plus tard, ces problèmes nous semblent futiles, mais enfants, ils étaient importants pour nous.

Le désir ardent d’un Noël parfait

«Le Noël parfait n'existe pas, n'a jamais existé et n'existera jamais», dit-elle. D'ailleurs, il n'existait pas non plus dans notre enfance. Il nous est arrivé d'être déçus parce que nous n'avions pas reçu le cadeau espéré ou parce que notre frère avait eu ce qu'il pensait être un plus gros cadeau. Pourtant, nous aspirons toujours à un Noël parfait, car il représente une foule de choses: ce devrait être la fête de l'amour, où les familles se réunissent harmonieusement, pleines d'affection et de bienveillance les unes envers les autres. Mais la plupart du temps, la réalité est tout autre, car à Noël, nous sommes les mêmes personnes que d'habitude et les conflits sont inévitables. Néanmoins, cette quête du Noël parfait est une aspiration positive, car elle nous pousse à faire toujours plus d'efforts et elle montre l'importance que nous accordons à l'événement et aux personnes qui y participent.

Adapter ses attentes à Noël

Pour faire de Noël une expérience aussi agréable que possible, on peut revoir ses attentes à la baisse. On peut par exemple s'avouer: «Oui, je souhaite ardemment que ce Noël soit merveilleux, mais je sais déjà qu'il en sera autrement. Je ne serai pas déçu-e si l'oncle Jean se remet à discuter sans fin de politique ou si ma sœur Stéphanie se met en colère.» On peut quand même faire de son mieux, mais il ne faut pas viser la perfection. Si l'on déplace le focus et que l'on se concentre sur la beauté qui est présente, on a déjà beaucoup gagné. Et un peu d'humour aide aussi à gérer de telles situations.

de Nadia Fernández,

publié le 13.12.2023, ajusté le 13.12.2023


Cela pourrait également vous intéresser:

Gagner des départs gratuits à des courses populaires

Participez maintenant
Volksläufe Gratisstart