Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Fermer

Vivre plus sainement?

Vivre plus sainement?

Au-dessus des glaciers: randonnée à la cabane du Trient CAS

La cabane du Trient CAS est un refuge de haute montagne, mais elle est accessible aux randonneurs en été. Elle offre une vue impressionnante sur le vaste plateau du glacier du Trient et les imposants sommets alpins du Bas-Valais et de la France toute proche.

Si vous cherchez une randonnée quelque peu exigeante dans une nature sauvage et fascinante, associée à une expérience impressionnante dans une cabane CAS au cœur des Alpes, la cabane du Trient est l’endroit idéal. Ce refuge se situe au sud du Valais, à 3170 mètres d’altitude. Il se caractérise surtout par sa vue impressionnante sur le vaste plateau du glacier du Trient avec les majestueuses Aiguilles Dorées et l’imposante Aiguille du Tour. Ce paysage grandiose de glacier offre un spectacle de rêve, surtout au lever et au coucher du soleil.

À propos de la cabane du Trient CAS

La cabane du Trient n’est pas seulement un refuge pittoresque. C’est aussi un point de départ important pour les randonnées de haute montagne dans la partie suisse du massif du Mont-Blanc. Les randonneurs qui aiment les conditions exigeantes de la haute montagne trouvent en ce lieu une destination idéale pour leurs aventures. Au printemps, la cabane attire particulièrement les randonneurs à ski qui empruntent la haute route du Valais de Chamonix à Zermatt.

Construite en 1933, elle a été agrandie en 2005 avec une extension moderne en forme de cube. La cabane peut accueillir environ 120 personnes et se caractérise par une ambiance typique de haute montagne. L’été dernier, d’autres travaux de rénovation ont été réalisés. Le vaste salon constitue la pièce centrale du bâtiment où un poêle apporte chaleur et confort. Pour vous divertir, vous pouvez compter sur une petite bibliothèque et une armoire de jeux. Et si vous souhaitez tester votre sens de l’équilibre, une slackline vous attend sur la terrasse de l’extension. Le téléphone ne passe pas et aucun réseau wi-fi n’est accessible dans cette cabane de haute montagne.

En savoir plus sur la cabane du Trient CAS

cabane-du-trient-4

cabane-du-trient-7

cabane-du-trient-5

cabane-du-trient-2

cabane-du-trient-3

cabane-du-trient-1

Accéder à la cabane du Trient CAS

En transports publics, prendre le train jusqu’à Orsières, puis le bus jusqu’à Champex et le télésiège. Le télésiège de la Breya est ouvert tous les jours de mi-juin à mi-septembre. En été, la cabane est accessible sans traverser le glacier, via la station supérieure de La Breya, au-dessus de Champex-Lac près d’Orsières. Ceux qui veulent s’épargner la première section abrupte peuvent atteindre la station supérieure en télésiège depuis Champex-Lac. À partir de là, la randonnée dure environ 3 h 30 et est cotée T4. Il s’agit cependant d’une randonnée T4 relativement facile, encore cotée T3 jusqu’à la cabane d’Orny.  

Randonnée La Breya - Cabane du Trient CAS

Depuis la station supérieure de La Breya, le sentier de randonnée, étroit et aérien au début, et déconseillé aux personnes sujettes au vertige, longe la Combe d’Orny. Ici, le chemin est équipé de chaînes par endroits et offre une vue magnifique vers la vallée d’Orsières et la Grande Combine.

Au bout d’un moment, la vue aérienne disparaît et le sentier continue à monter à travers la vallée. Sur la droite, on aperçoit bientôt le lac d’Orny, qui invite à faire une pause ou à pique-niquer. Depuis le lac, on atteint rapidement la moraine du glacier d’Orny, que l’on gravit pour accéder au refuge du même nom. La cabane d’Orny est gardée par un bouquetin en bronze et offre une vue à couper le souffle. Le cadre est idéal pour déguster un gâteau ou des röstis avant de reprendre le chemin vers la cabane du Trient.

Depuis la cabane d’Orny, le sentier continue à travers des éboulis et le long du glacier, puis monte en zigzag vers la cabane du Trient après un petit passage d’escalade facile avec 5-6 marches métalliques de type via ferrata. Il reste alors une dernière pente raide à franchir et un ultime virage avant d’apercevoir la cabane. Vos efforts sont récompensés par une vue spectaculaire sur le plateau du Trient et l’impressionnant massif du Mont-Blanc.

Dans l’ensemble, cette randonnée exige un pied sûr et une certaine endurance, mais elle n’est pas particulièrement difficile sur le plan technique et ne requiert pas de compétences particulières. Quoi qu’il en soit, les panoramas valent bien les efforts fournis.

Portail des randonnées du CAS: La Breya - cabane du Trient CAS

Ascension du sommet de la Pointe d’Orny

Pour ceux qui n’en ont pas assez après la montée à la cabane, il est possible de prolonger jusqu’à la Pointe d’Orny, un sommet relativement facile à gravir et offrant une vue à couper le souffle sur les glaciers environnants et le massif du Mont-Blanc, ainsi que sur le Valais et le lac Léman.

Descente en trottinette depuis la station supérieure de La Breya

Le retour s’effectue par le même itinéraire. Au niveau de la station supérieure de La Breya, il est toutefois possible d’effectuer la descente vers Champex-Lac en trottinette. Par ailleurs, vos sacs à dos peuvent être acheminés par le télésiège afin de profiter pleinement de la descente. Nous vous conseillons toutefois de vous renseigner au préalable sur les heures d’ouverture en vigueur. Autrement, vous risquez de devoir parcourir à pied le dernier tronçon.

Plus d’infos

En lien avec le sujet

Vers le dossier

de Rami Ravasio,

publié le 20.09.2023, ajusté le 20.09.2023


Cela pourrait également vous intéresser:

Besoin d'un coaching santé individuel?

En savoir plus
mann-beim-trailrunning