Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

En raquettes vers les cabanes du CAS

Lorsque les premières fleurs apparaissent en plaine et que les oiseaux chantent, l'hiver est encore profond dans les montagnes. C'est le moment idéal pour repartir en raquettes vers les cabanes du CAS qui offrent confort, vue et cuisine raffinée.

Cabane Maighels - Chaire panoramique dans la région des sources du Rhin (UR/GR)

En été, les randonneurs fourmillent entre le col de l'Oberalp et la cabane de Maighels. La source du Rhin se trouve en haut, au bord du pittoresque lac Toma, qui se présente dans les plus belles nuances de bleu. En hiver, le monde est différent. Le lac Toma et le Rhin sont recouverts d'une couche de neige de plusieurs mètres de haut, le calme et la solitude dominent. Le monde de la montagne prend alors le dessus, se présentant avec des parois rocheuses abruptes, des pentes raides, des vallées étroites et des montagnes imposantes. Au milieu de cette forteresse de gneiss trône la cabane de Maighels, ou Camona da Maighels, qui bénéficie d'une situation panoramique optimale au-dessus du Val Maighels. La vue sur la vaste vallée en direction du sud et l'hospitalité de l'équipe de la cabane se méritent, l'accès depuis le col de l'Oberalp est parsemé de descentes, de montées et de traversées difficiles. Il ne faut pas non plus sous-estimer la météo: dans la région des sources du Rhin, le soleil laisse rapidement la place au vent et aux nuages épais. L'abondance de neige nourrit le plus long fleuve d'Europe. Après avoir parcouru 1231 kilomètres, le Rhin se jette dans la mer du Nord à Hoek van Holland. Le phare du col de l'Oberalp est là pour le rappeler.

  • Départ: col de l'Oberalp 
  • Itinéraire: Plauncas Cuflegl - Milez (chalets d'alpage) - Tgatlems - Plidutscha - Camona da Maighels. Retour par le même chemin ou à partir de Milez le long de la route fermée du col de l'Oberalp jusqu'à Tschamut (attention aux coulées de neige du Calmut). 
  • Longueur: 11 km; 700 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4h. Convient pour une randonnée d’une ou deux journées. 
  • Cabane Maighels (2310m): www.maighelshuette.ch, téléphone 081 949 15 51, ouverte jusqu'à fin avril. 
  • Difficulté: moyenne, à partir de l'alpage de Milez, piquets pour l'orientation. 
  • Remarques particulières: entre le col de l'Oberalp et la Plidutscha, ne pas suivre le sentier d'été, qui traverse un terrain raide et avalancheux.

Cabane Spitzmeilenhütte - une cabane marquante avec des voisins de montagne tout aussi marquants

Photo: Daniel Fleuti

Certaines montagnes ont une forme si marquée qu'on les reconnaît au premier coup d'œil. Le Cervin est la plus connue d'entre elles. Les Churfirsten, avec leurs falaises qui plongent dans le lac de Walenstadt, en font également partie. Et puis il y a le Spitzmeilen. Là où d'autres montagnes ont une structure de sommet «normale», celui-ci est doté d’un imposant cône de roche sombre, appelé calcaire de Lias. Grimper au sommet du Spitzmeilen est un défi, un couloir escarpé mène au point le plus haut situé à 2501 mètres. Pour beaucoup, il s'agit d'une aventure estivale. En hiver, on apprécie le Spitzmeilen à distance - pendant la randonnée en raquettes du domaine skiable de Flumserberg à la cabane du Spitzmeilen. On a alors également une vue sur ses voisins Leist, Gulmen, Magerrain et Wissmilen, qui délimitent la vaste vallée de l'Alp Fursch comme une arène et vous plongent dans un monde de calme et de tranquillité. En montant tranquillement, on se dirige vers la cabane Spitzmeilenhütte, dont la forme ressemble à celle qui lui a donné son nom: un cube de bois moderne à l'intérieur particulièrement confortable et à la vue unique. En face, les Churfirsten nous saluent.

  • Départ: Maschgenkamm 
  • Itinéraire: Panüöl - Alp Fursch - Cabane Spitzmeilenhütte. Retour par le même chemin. À Panüöl, correspondance avec les remontées mécaniques de Flumserberg ou continuer sur le chemin de randonnée d'hiver jusqu'à Prodalp. 
  • Longueur: 11,5 km; 590 m de dénivelé à la montée et 800 m de dénivelé à la descente; 4h. Convient pour une randonnée d’une ou deux journées. 
  • Cabane Spitzmeilenhütte (2087m): www.spitzmeilenhuette.ch, téléphone 081 733 22 32, ouverte du vendredi au dimanche jusqu'au 3 avril. Le reste du temps, le local d'hiver offre un abri et des boissons. 
  • Difficulté: facile, à partir de l'alpage de Fursch, des piquets permettent de s'orienter. 
  • Remarques particulières: à partir de l'alpage de Fursch, ne pas suivre le sentier d'été. Le sentier balisé des cabanes d'hiver est à l'abri des avalanches.

(Voir suite ci-dessous...)

Cabane Lämmerenhütte

La cabane Lämmerenhütte se trouve bien au-dessus du col de la Gemmi, à la frontière des cantons de Berne et du Valais et au cœur du massif du Wildstrubel avec ses glaciers et ses sommets de 3000 mètres. On traverse d'abord l'immensité blanche du Lämmerenboden, puis on franchit une marche raide pour arriver à la cabane. Avec un peu de chance, on peut apercevoir des bouquetins et des gypaètes barbus.

  • Itinéraire: Col de la Gemmi - Lämmerenboden - Lämmerenhütte. Retour par le même chemin. 
  • Longueur: 8,3 km; 470 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3h. Convient pour une randonnée d’une ou deux journées. 
  • Lämmerenhütte (2507m): www.laemmerenhuette.ch, téléphone 027 470 25 15, ouverte jusqu'à fin avril. 
  • Difficulté: moyenne, balisé comme itinéraire raquettes. 
  • Remarques particulières: passage préparé à travers l'escarpement au-dessus du Lämmerenboden. Se renseigner sur les conditions d'avalanche dans la cabane.

Chamonna Tuoi

Située tout au fond du Val Tuoi, entre le village de Schellenursli de Guarda avec ses maisons engadinoises richement décorées et le Piz Buin, un sommet de trois mille mètres, la Chamonna Tuoi invite à une visite dans le monde tranquille des montagnes de Basse-Engadine. En chemin, le ruisseau de montagne La Clozza nous tient compagnie, tantôt caché sous la neige, tantôt débordant.

  • Itinéraire: Guarda - Clüs - Perlas - Alp Suot - Chamonna Tuoi. Retour par le même chemin. 
  • Longueur: 14 km; 640 m de dénivelé à la montée et à la descente; 5h. Convient pour une randonnée d’une ou deux journées. 
  • Chamonna Tuoi (2250m): www.tuoi.ch, téléphone 081 862 23 22, ouverte jusqu'à fin avril.
  • Difficulté: facile, piquets pour l'orientation. 
  • Remarques particulières: le sentier est relativement à l'abri des avalanches. Au printemps, faire attention aux glissements de neige.

Rifugio Saoseo

Le Val Poschiavo est isolé, cela ne fait aucun doute. C'est encore plus vrai pour sa vallée latérale, le Val da Camp. Mais le paysage unique et la nature sauvage valent bien le long voyage dans la vallée italophone du sud des Grisons. C'est dans ce monde de conte de fées que se trouve le Rifugio Saoseo, niché de manière pittoresque entre les aroles et les mélèzes et le lac Saoseo, qui, comme son voisin le lac Viola, invite à d'autres randonnées.

  • Itinéraire: Sfazù - Salva Dafora - Salina - Rifugio Saoseo. Retour par le même chemin.
  • Longueur: 8,5 km; 360 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3h. Convient pour une randonnée d’une ou deux journées. 
  • Rifugio Saoseo (1985m): www.saoseo.ch, téléphone 081 844 07 66, ouvert jusqu'à mi-avril. 
  • Difficulté: facile, piquets pour l'orientation. 
  • Remarques particulières: en cas d'arrivée par les transports publics, bus sur appel de Poschiavo à Sfazù (téléphone 0800 125 125).

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

vers le Dossier

Capanna Corno Gries

Photo: Sven Stoppani

La Capanna Corno Gries, dans le Val Bedretto, porte le surnom de vaisseau spatial alpin. On se sent loin du monde lorsqu'on grimpe vers cette cabane spectaculairement située, avec sa structure futuriste. Entre le col du Nufenen et le Val Formazza, les cols, les lacs de barrage, les glaciers et le plus haut parc éolien d'Europe attirent les randonneurs. Ça, et une nuit dans le toit du vaisseau spatial.

  • Itinéraire: All'Acqua - Alpe di Cruina - Capanna Corno Gries. Retour par le même chemin. 
  • Longueur: 12 km; 700 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4.5 - 5h. Convient pour une randonnée de deux jours. 
  • Capanna Corno Gries (2338m): www.corno-gries.ch, téléphone 091 869 11 29, ouverte selon le site web. 
  • Difficulté: exigeante, pas de balisage. 
  • Remarques particulières: pour les adeptes de la raquette expérimentés ayant de bonnes connaissances en matière d'avalanches.

Cabane Rotondo

Photo: Hugo Vincent

Lorsque le ski est devenu à la mode, la section du CAS Lägern a érigé la cabane Rotondo dans la région glaciaire de la Furka. C'était en 1909. Les glaciers sont en recul, mais la cabane située dans la vallée enneigée de Witenwasserental jouit toujours d'une grande popularité en hiver. Cela peut aussi être dû à l'accès: 33 piquets indiquent le chemin. Ils ont été placés pour la première fois en 1935, et chacun porte un numéro.

  • Itinéraire: Realp - Schweig - Oberchäseren - Witenwasserenstafel - cabane Rotondo. Retour par le même chemin. 
  • Longueur: 17 km; 1100 m de dénivelé à la montée et à la descente; 7- 8h. Convient pour une randonnée de deux jours. 
  • Cabane Rotondo (2570m): www.rotondohuette.ch, téléphone 041 887 16 16, ouverte jusqu'à fin avril. 
  • Difficulté: exigeante, balisée à partir de Schweig. 
  • Remarques particulières: accès hivernal relativement sûr en cas d'avalanche, mais changements de météo rapides.

Important à savoir

Toutes les randonnées en raquettes à neige vers les cabanes du CAS présentées ici se déroulent en terrain alpin. Les itinéraires ne sont pas sécurisés et ne sont pas entretenus. L'escalade se fait à vos risques et périls, même là où des piquets vous aident à vous orienter. Les accès aux cabanes suivent les itinéraires à ski indiqués sur les cartes de randonnées à ski de Swisstopo et peuvent être consultés sur www.map.geo.admin.ch. Toutes les cabanes constituent des points de départ pour d'autres belles randonnées en raquettes.

La base d'une randonnée en raquettes à neige est la connaissance des dangers alpins, en particulier le risque d'avalanche et l'orientation. Un équipement complet pour les avalanches ainsi que des outils d'orientation sont indispensables. Les gardiens de cabane vous renseigneront volontiers sur les conditions actuelles. Au printemps, une randonnée en raquettes devrait commencer tôt et se terminer tôt, car avec le réchauffement diurne, il faut s'attendre à des glissements de neige.

Plus d'idées d'excursions

vers le Dossier

de Daniel Fleuti,

publié le 25.03.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

Abonnez-vous à la newsletter iMpuls et gagnez des cartes cadeau Migros

Inscrivez-vous