Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Fermer

Vivre plus sainement?

Vivre plus sainement?

Cancer de la prostate: le dépistage précoce, clé de la guérison

Il se développe très lentement, mais a tendance à former des métastases: le cancer de la prostate. Si le carcinome est détecté tôt, les chances de guérison sont bonnes. Mais à partir de quand faut-il consulter?

En Suisse, 7100 hommes sont touchés chaque année par le cancer de la prostate. Cela en fait le type de cancer le plus fréquent et la deuxième cause de décès chez les hommes. Une tumeur de la prostate se développe généralement très lentement, mais a tendance à former des métastases. Les dépôts dans les ganglions lymphatiques ou les os sont typiques. Toutefois, si le cancer de la prostate est détecté à un stade précoce, le pronostic est très bon. Le risque de retour du cancer est extrêmement faible. En règle générale, le patient est guéri à la fin du traitement.

L'âge comme facteur de risque du cancer de la prostate

On ne sait pas grand-chose sur les causes exactes du cancer de la prostate. L'âge est le plus grand facteur de risque pour l'apparition d'un cancer de la prostate: la tranche d'âge la plus touchée est celle des plus de 70 ans. La génétique est un autre facteur de risque: si des parents au premier degré - c'est-à-dire le frère ou le père - sont déjà atteints d'une tumeur de la prostate, le risque de développer soi-même un cancer de la prostate est doublé. Les antécédents héréditaires augmentent en outre le risque de développer la maladie à un âge plus jeune.

Examen de la prostate: à partir de quand?

Le dépistage précoce constitue la base principale d'un traitement efficace. Il est recommandé aux hommes ayant des antécédents héréditaires de se soumettre à des examens préventifs réguliers à partir de 45 ans. Pour les hommes sans antécédents familiaux, la limite d'âge indicative est de 50 ans: à partir de là, le dépistage devrait commencer à intervalles réguliers. Il est difficile de dire si le cancer est plus fréquent chez les personnes ayant un certain mode de vie. Certains signes indiquent que le manque d'activité physique et une mauvaise alimentation peuvent favoriser le cancer de la prostate.

Comment se déroule le dépistage du cancer de la prostate?

Il est très important de faire connaissance par le biais d'un entretien personnel. Le taux de PSA est déterminé à l'aide d'une prise de sang. Produite par la prostate, cette enzyme fournit les premières indications sur la présence éventuelle d'une maladie de la prostate. L'examen se poursuit par un toucher rectal. Avec le doigt, le médecin détermine la taille et la texture de la prostate et détermine s'il y a des zones enflammées. Des nœuds ou des durcissements, par exemple, sont un indice clair de tumeur. Pour pouvoir évaluer encore mieux la structure des tissus, on procède généralement à une IRM. En fin de compte, seule une biopsie permet de déterminer la présence d'une tumeur. Plusieurs échantillons de tissus sont prélevés à l'aide d'une fine aiguille et sont ensuite analysés en laboratoire. Pour la biopsie, le cabinet Uroversum a recours à une anesthésie locale.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Quels sont les symptômes du cancer de la prostate?

Au stade précoce, le cancer de la prostate provoque rarement des symptômes. Les symptômes du cancer de la prostate peuvent inclure

  • Problèmes de miction
  • Besoin fréquent d'uriner
  • Douleurs en urinant
  • Sang dans les urines
  • Éjaculation sanglante ou douloureuse
  • Douleurs osseuses à un stade ultérieur

Une hypertrophie bénigne de la prostate provoque souvent des troubles similaires. Il est toutefois admis qu'une hypertrophie bénigne de la prostate ne peut pas donner naissance à un cancer de la prostate.

Comment se traite le cancer de la prostate?

Le traitement du cancer de la prostate est toujours très personnalisé. En fonction du taux de PSA, de l'aspect au microscope, de la taille de la tumeur et de la présence de métastases locales, dans les ganglions lymphatiques, ou de métastases plus éloignées, le type de traitement est déterminé avec le patient.  

Pour le traitement des tumeurs limitées à la prostate, le patient a les possibilités suivantes:

  • Ablation chirurgicale de la prostate (prostatectomie)
  • Irradiation de la prostate (radiothérapie)
  • Surveillance active (active surveillance)
  • Observation attentive (watchful waiting)

Le choix du traitement dépend beaucoup de l'histoire personnelle du patient et de ses conditions de vie. L'urologue présente au patient les avantages et les inconvénients des différentes formes de traitement. L'ablation chirurgicale consiste à retirer complètement la prostate, y compris les vésicules séminales. La connexion anatomique est ensuite rétablie entre la vessie et l'urètre.

La radiothérapie est une alternative équivalente à la chirurgie. Au moyen de rayons X à haute énergie, on agit sur les cellules cancéreuses pour les détruire de manière ciblée. Dans certaines situations, la radiothérapie peut être complétée par une hormonothérapie. Qu'il s'agisse de chirurgie ou de radiothérapie, les deux méthodes de traitement ont des chances égales de guérison. La radiothérapie peut entraîner une augmentation du besoin d'uriner ou des troubles de l'érection. L'ablation chirurgicale comporte également, en théorie, un risque de troubles de l'érection - mais grâce aux nouvelles techniques chirurgicales, il est aujourd'hui possible d'opérer en préservant les nerfs. Dans toutes les méthodes décrites, l'homme devient incapable de procréer. 

La surveillance active vise à contrôler étroitement la maladie cancéreuse et à ne la traiter que si la croissance du carcinome se poursuit. Dans l'observation attentiste, la préservation de la qualité de vie est au premier plan. En l'absence de symptômes, un cancer de la prostate survenant tard dans la vie peut ne pas être traité. Le docteur Sergej Staubli est spécialiste en urologie et dirige son propre cabinet à Wallisellen.

de Dr. méd. Sergej Staubli,

publié le 25.03.2023


Cela pourrait également vous intéresser:

Commander des médicaments en ligne sur ordonnance

En savoir plus
Logo Zur Rose