Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Fermer

Vivre plus sainement?

Vivre plus sainement?

Verrues: quels types, pourquoi on les attrape et comment s’en débarrasser

Un enfant sur cinq a des verrues sur les mains, environ un adulte sur 100 en a sur les parties génitales. Que faire?

Pourquoi attrape-t-on des verrues?

Les verrues sont des excroissances cutanées bénignes causées par des virus. Elles sont déclenchées par des lésions sur la peau dans lesquelles les virus pénètrent.

Verrues: comment s’en débarrasser?

Peut-on se passer de «chimie»?

Les virus des verrues aiment la fraîcheur sur les mains et les pieds, on peut donc essayer des bains de doigts ou de pieds chauds avec de l'eau salée. On peut également recouvrir la verrue d'un pansement imperméable à l'air, que l’on change régulièrement. Une pommade anti-callosités, également sous le pansement, favorise la guérison.

En les «agaçant» sans relâche, souvent pendant des mois: l'ablation avec de l'azote liquide glacé ou le traitement avec des teintures spéciales (par exemple à l'acide salicylique, au fluorouracile ou à la chélidoine) provoque une légère inflammation. Le système immunitaire devient alors plus actif à cet endroit et surmonte plus facilement l'infection. La chirurgie ne sert à rien, car elle n'élimine pas la cause sous-jacente, c'est-à-dire l'infection par le virus des verrues.

Les verrues peuvent-elles disparaître d’elles-mêmes?

Oui, on peut aussi attendre qu’elles disparaissent d’elles-mêmes. Une fois que le système immunitaire parvient à se défendre contre les verrues, celles-ci disparaissent - mais cela prend parfois des mois. On est alors ensuite généralement immunisé contre ce type de virus pendant des décennies. Dans la plupart des cas, cette immunité ne dure toutefois pas toute la vie, on peut donc être infecté à nouveau un jour ou l'autre.

Quelles personnes sont plus susceptibles?

Les verrues apparaissent le plus souvent chez les enfants, car leur système de défense n'est pas encore immunisé contre les virus. Les enfants atteints de dermatite atopique ou de rhume des foins ont des défenses immunitaires plus faibles contre les virus des verrues et sont donc plus enclins à les développer. Dans leur cas, il ne faut pas se contenter d'attendre, mais traiter les verrues.

Suggestion: «parler» aux verrues peut aider?

Les études sont peu nombreuses, mais dans la pratique, il semble que ces thérapies par suggestion puissent réellement aider. Certaines personnes touchées posent également un objet sur la verrue en l’imaginant disparaître, ou prennent un remède homéopathique comme Thuja D6.

Comment se protéger des verrues?

L’être humain ne peut malheureusement pas échapper aux verrues. Tous les virus de verrues sont très contagieux et le contact avec eux est inévitable. Même les chaussures de bain à la piscine n'empêchent guère la contagion. Le vaccin contre le HPV protège contre les virus de verrues les plus fréquents à l’origine des verrues génitales. Les verrues sur les mains et les pieds apparaissent surtout là où la peau est faiblement irriguée, où elle est plus fraîche ou fissurée.  Bien soigner sa peau et garder ses mains et ses pieds au chaud permet de les prévenir.

Quels sont les différents types de verrues?

Conseils
  • Ne pas traiter les verrues de manière trop agressive, au risque de garder une cicatrice.
  • En cas de verrues sur les doigts, il est important d'avoir une manucure très propre.
  • Les adultes qui ont des verrues autour des ongles devraient les montrer à un médecin. Dans de très rares cas, des tumeurs cutanées malignes peuvent ressembler à une verrue.
  • Les verrues génitales disséminées par le rasage intime peuvent ressembler à de petits grains de beauté sur le bas-ventre.
  • Les verrues génitales sont traitées par le gynécologue chez les femmes et par l'urologue ou le dermatologue chez les hommes. Il est très rare que les verrues génitales se transforment en cancer. La vaccination et le dépistage précoce permettent de prévenir la maladie.
  • Les verrues sur la plante des pieds s'aplatissent et deviennent des cors, mais tous les cors ne sont pas des verrues. En effet, les points de pression sur les pieds peuvent également ressembler à des cors. Pour les éliminer, il faut soulager l'endroit, par exemple en portant d'autres chaussures ou des semelles orthopédiques.

Il existe une centaine de types de virus différents susceptibles de provoquer des verrues. Certains provoquent des verrues sur les mains, les pieds ou le visage, d'autres des verrues génitales. Les verrues génitales aiment être «à l’aise». Elles s'installent là où il fait bon et chaud et sont typiquement transmises lors de rapports sexuels, mais aussi par des infections par contact étroit avec la peau. Voici les différents types de verrues:

1. Verrues communes (ou vulgaires)

C’est le type de verrue le plus fréquent. Leur grosseur va de la tête d’épingle au petit pois, leur surface est rugueuse. Comme presque toutes les verrues ont pour origine des virus du papillome humain (VPH), il convient en général de ne surtout pas les gratter car sinon les agents pathogènes se propagent. Chaussettes, bas et serviettes de toilette devraient dans la mesure du possible être lavés à 60 degrés.

2. Verrues plantaires

Sur la plante des pieds, les verrues poussent en profondeur. En raison des sollicitations constantes exercées par le poids du corps, la kératinisation pénètre dans les tissus et forme une sorte d’épine qui peut causer des douleurs à chaque pas. Sur la peau, les verrues plantaires sont plates, éventuellement légèrement en relief, et présentent typiquement de minuscules points sombres à leur surface.

3. Verrues en forme de pinceau

Une sous-espèce des verrues communes. Elles doivent leur nom à leur croissance caractéristique.

4. Verrues plates

Dans la plupart des cas, les verrues plates (ou verrues planes) se manifestent chez les enfants et les adolescents.

5. Verrues séniles (ou séborrhéiques)

Elles apparaissent fréquemment sur les mains ou la tête à partir de 50 ans. Les médecins parlent aussi de kératose séborrhéique. En fait, elles ne sont pas considérées comme de véritables verrues car elles ne sont pas provoquées par des virus. Cependant, il existe maintenant des indices selon lesquels les virus du papillome humain (VPH) joueraient également un rôle dans leur apparition.

6. Verrues génitales

Les verrues génitales (condylomes) sont une maladie vénérienne causée par les VPH. Ces minuscules excroissances en forme de chou fleur se répandent souvent dans la région génitale ou anale et provoquent des démangeaisons. Elles ne sont dangereuses que si elles sont causées par des types de VPH cancérigènes.

7. Acné varioliforme

Ce type d'acné n’est pas causé par des VPH mais par un virus appelé molluscum contagiosum. Les lésions ont la taille d’une tête d’épingle et présentent une bosse caractéristique en leur milieu. La masse molle et malodorante qu’elles renferment est extrêmement contagieuse. L’acné varioliforme devrait être traitée par un dermatologue.

En lien avec le sujet

vers le Dossier

de Dr Florian Diaz Pesantes,

publié le 24.03.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

Outdoor Fitness: un coup de frais pour la santé

Essayez sans attendre
2160x2160_Programm_Bilder_Kochen