Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Soigner correctement les plaies - marche à suivre

Une petite coupure au doigt, une écorchure au genou: quelques gestes suffisent à diminuer le risque d'infection, à améliorer la tenue du pansement et à rendre son changement moins douloureux.

Comment soigner les plaies?

Conseils
  • Tous les désinfectants ne conviennent pas aux plaies profondes. Il est préférable d'en acheter un qui puisse être utilisé pour tous les types de plaies.
  • Si l'on découpe de petits coins sur le bord adhésif du pansement à l'aide de ciseaux propres, il sera plus facile de le fixer à des endroits tels que le bout des doigts, les coudes ou les genoux.
  • Ne pas serrer le pansement ou la bande au point de gêner l'irrigation sanguine.
  • Les pansements collés à la plaie sont plus faciles à retirer si on les imbibe de solution saline stérile (en vente en pharmacie) ou d'eau propre et que l'on attend quelques instants.
  • Ne pas gratter les plaies, par exemple après une piqûre d'insecte, en raison du risque d'infection.
  • Les plaies chirurgicales et les plaies chroniques doivent être soignées par des professionnels. Ne pas s’essayer à se soigner soi-même!
  • Les pommades grasses sont moins adaptées que les gels pour les plaies en cours de cicatrisation.
  • Conserver une pharmacie de premiers secours dans la voiture, à la maison et dans le sac à dos de randonnée.
  • La pharmacie de premiers secours doit contenir: un désinfectant, une ampoule de solution saline stérile (0,9%), des compresses de gaze, des pincettes et des ciseaux propres, différents pansements (dont pansement pour ampoules), une compresse froide, une bande autoadhésive.
  • Contrôler une fois par an toutes les pharmacies de premiers secours: la date de péremption est-elle atteinte, tout est-il encore emballé de manière stérile, faut-il remplacer quelque chose?

Vous pouvez rincer et nettoyer soigneusement les petites plaies avec de l’eau propre ou un désinfectant approprié. Cela réduit considérablement le nombre de bactéries dans la plaie, diminuant ainsi le risque d’infection. En l’absence d'eau propre, il est possible de déposer sur une compresse de gaze quelques gouttes de solution saline stérile de la pharmacie de premiers secours et de poser la compresse sur la plaie. De nombreuses particules de saleté y restent collées. Un bon nettoyage de la plaie influe fortement sur la cicatrisation. En cas de plaies plus importantes, il vaut mieux consulter un médecin.

Comment panser la plaie?

Lorsque la plaie est propre, on la panse avec un pansement ou une bande stérile. En cas de blessures profondes ou étendues, il est recommandé d'utiliser des pansements spéciaux qui empêchent le pansement d'adhérer à la plaie. Ceux-ci ont notamment fait leurs preuves chez les enfants, car ils permettent de changer le pansement de la façon la moins douloureuse possible par la suite.

Que faire si la plaie saigne abondamment?

En cas de blessure aux mains ou aux pieds, on peut tenir l'extrémité vers le haut et la refroidir. Un bandage de compression ou, en cas d'urgence, une pression avec des mains gantées permet de stopper le saignement.

Quand a-t-on besoin de l'aide d'un spécialiste?

Si la plaie saigne abondamment, en cas de morsure ou si la plaie est fortement ouverte et nécessite éventuellement des points de suture ou de colle, il faut la montrer rapidement à un médecin. Un traitement médical immédiat est également nécessaire en cas de signes d'infection, si l'état général se détériore ou si de la fièvre apparaît. Les troubles de la cicatrisation - lorsque la plaie n'est pas guérie après 14 jours par exemple - doivent également être confiés à des mains expertes.

À quoi reconnaît-on une infection de plaie?

Une douleur croissante (souvent pulsatile) au niveau de la plaie fait suspecter une infection. Si les alentours de la plaie commencent à rougir ou à enfler, ou si du pus s'écoule, il faut également consulter rapidement un médecin.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Vers le dossier

Qu'est-ce qui est souvent oublié en cas de blessure?

Même les petites blessures, par exemple les blessures par épine, peuvent être dangereuses. La saleté et les bactéries pénètrent alors souvent dans les tissus. De telles plaies fermées, auxquelles l'oxygène n'a pas accès, sont idéales pour les bactéries du tétanos, dont le poison provoque la très dangereuse infection du même nom. C'est pourquoi il faut vérifier (ou faire vérifier) à chaque blessure si un rappel de vaccin contre le tétanos est nécessaire.

Comment prévenir la septicémie?

Le plus important est de soigner correctement la plaie, et donc de toujours utiliser du matériel stérile. Les personnes qui soignent la plaie doivent travailler avec des gants. Il faut également vérifier une fois par an si la pharmacie de premiers secours est complète et non périmée. Si l’on se fait piquer par des insectes et qu'un gros gonflement est visible à proximité de l'endroit de la morsure ou que des cloques se sont formées, cela peut être l’indication d’une septicémie.

Qu'est-ce qui est important en cas de morsure?

Le danger que représentent les morsures est souvent sous-estimé. De nombreuses bactéries vivent dans la bouche des animaux. En cas de morsure, elles pénètrent profondément dans les tissus et provoquent souvent des infections. Les morsures humaines sont les plus dangereuses, suivies des morsures de chat et de chien. Il vaut mieux montrer ce genre de blessures à un médecin. De plus, la rage est encore présente dans de nombreux pays. Toute personne mordue à l'étranger doit immédiatement s'adresser à un spécialiste. Les tiques font également partie des animaux qui piquent. Il convient de les retirer immédiatement ou de les faire enlever dans une pharmacie. Les personnes qui ne sont pas vaccinées contre la FSME, l'encéphalite et la méningite transmises par les tiques, peuvent en profiter pour se faire vacciner en pharmacie.

de Edyta Wlodarczyk,

publié le 27.05.2022, ajusté le 21.06.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

PAID POST: Petit conseil d’initié pour âmes citadines - la Slovénie urbaine

À découvrir