Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Fermer

Vivre plus sainement?

Vivre plus sainement?

Cholestérol: faits et légendes

Il faut savoir que de nombreuses légendes circulent autour du cholestérol. Nous nous sommes penchés sur quatre affirmations souvent entendues, afin de démêler le vrai du faux.

1. Le cholestérol est toujours mauvais

Faux. Le cholestérol est transporté dans le sang par une lipoprotéine sphérique. Ce complexe lipido-protéique peut être de basse densité (low-density lipoprotein, LDL) ou de haute densité (high-density lipoprotein, HDL). En cas d’excès de LDL, le cholestérol s’accumule sur la paroi des vaisseaux sanguins, qui s’épaissit et durcit. Au bout d’un certain temps, le sang ne peut plus circuler librement, avec pour conséquence possible un infarctus ou un accident vasculaire cérébral. C’est pourquoi le LDL est considéré comme «mauvais», à l’inverse du HDL, qui débarrasse les cellules du cholestérol excédentaire.

2. Les oeufs sont bourrés de mauvais cholestérol

Faux. S’il est vrai que les œufs contiennent du cholestérol, l’alimentation ne fait que peu monter le taux de cholestérol dans le sang. Une personne en bonne santé qui s’accorde le plaisir de manger un œuf pour son petit-déjeuner n’a aucune mauvaise conscience à avoir. La clé pour faire baisser le risque d’hypercholestérolémie est de pratiquer une activité physique et de ne pas fumer. Notre organisme produit lui-même les deux tiers de son cholestérol, principalement dans le foie. Un tiers nous provient de notre alimentation via les produits animaux. Des études ont montré que l’organisme peut freiner sa propre production de cholestérol lorsque l’alimentation en contient trop. 

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

3. L’excès de cholestérol vient de l’alimentation

Faux. Il s’agit là de l’un des principaux mythes concernant le cholestérol. En réalité, l’hérédité joue un rôle bien plus important que les habitudes alimentaires. La quantité de cholestérol produite et la capacité du foie à éliminer le LDL - et donc à prévenir son action néfaste - sont déterminées par les gènes. L’alimentation n’a qu’une influence marginale sur le taux de cholestérol dans le sang. Toutefois, il est recommandé de consommer des fruits, des légumes, du poisson, des huiles de qualité, des fruits à coque et des produits aux céréales complètes, car l’équilibre alimentaire et l’exercice physique constituent la prévention la plus efficace. 

4. Le cholestérol est vital

Vrai. L’organisme en a besoin notamment pour fabriquer de la vitamine D et former des acides biliaires, lesquels permettent aux graisses d’être assimilées dans l’intestin. Le cholestérol est aussi un composant essentiel de la membrane cellulaire, qui recouvre toutes les cellules du corps. Enfin, diverses hormones telles que les oestrogènes, la testostérone et la cortisol ne peuvent être produites sans lui.

de Silvia Schütz,

publié le 06.12.2018, ajusté le 24.04.2023


Cela pourrait également vous intéresser:

Concours: Gagnez maintenant des bons d'achat du CAS.

Participer
Paar wandert zu SAC Hütte