Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Fermer

Vivre plus sainement?

Vivre plus sainement?

Scintillements oculaires: ce qu’ils signifient vraiment

On se plaint souvent de scintillements oculaires, mais ils sont inoffensifs la plupart du temps. Le docteur János Weber explique pourquoi un examen ophtalmologique est toutefois nécessaire.

Ce qui se cache derrière les scintillements oculaires?

Un «trouble de la vision» ne doit pas systématiquement donner matière à paniquer. «Il est souvent le premier signe d’une migraine avec aura», déclare János Weber. «Souvent, les patients connaissent les symptômes, car ils sont toujours les mêmes. À savoir une tension basse, des vertiges, le mal des transports ou encore l’extrémité des membres froide. Certaines personnes se plaignent aussi d’avoir du mal à s’endormir.»

Les troubles de la vision en cas de migraine sont appelés scotomes scintillants et peuvent varier considérablement d’un individu à l’autre. Parmi les personnes concernées, certaines évoquent une ligne brisée lumineuse, appelée «fortification» dans le jargon. Les fortifications se manifestent d’abord sur une petite surface au centre du champ visuel et se déplacent ensuite vers sa périphérie. Cette «hallucination» disparaît au bout de 20 minutes au plus et laisse place à un léger engourdissement, voire parfois à un épisode migraineux.

Le scotome négatif entraîne une non-perception soudaine et localisée du champ visuel. Le scotome positif en revanche se traduit par une perception excessive du champ visuel. Il arrive également que l’on perde complètement la perception du champ visuel d’un côté ou de l’autre, et qu’on ne voie plus qu’une tache blanche (consultez notre galerie de photos pour obtenir des exemples concrets).

La première fois qu’il apparaît, un scotome scintillant peut être effrayant. Faute de pouvoir contrôler son champ de vision, il devient alors impossible de travailler sur un écran, de lire les horaires des trains à la gare, d’écrire un message sur son téléphone portable, de conduire et même de terminer une présentation lors d’un rendez-vous.

Ces gênes visuelles ont toutes en commun de ne pas disparaître lorsque l’on ferme les yeux. Et c’est normal. Elles ne sont pas perçues de l’extérieur. Elles passent par la voie optique, c’est-à-dire une partie de la liaison entre les yeux et le cerveau. 

Que voient les personnes lors de scintillements oculaires?

Sehstörungen: negatives Skotom

Divers troubles de la vision peuvent être annonciateurs d’une migraine. Le scotome négatif en fait partie. Certains contours du champ de vision deviennent flous.

Sehstörungen: positives Skotom

Le scotome positif laisse percevoir des contours qui n’existent pas en réalité. Comme si l’œil «extrapolait».

Sehstörungen: Fortifikation

Les «fortifications» sont elles aussi typiques d’une migraine avec aura. Elles doivent leur nom aux lignes brisées qu’elles font apparaître, dont la forme ressemble au contour d’un fort. Les fortifications se manifestent d’abord sur une petite surface au centre du champ visuel et se déplacent ensuite vers sa périphérie.

Sehstörungen: Wahrnehmungsverlust

Une perte de la perception peut également survenir, généralement d’un seul côté du champ visuel.

Quelles sont les causes des scintillements oculaires?

Comme pour la migraine classique, leurs origines ne sont pas encore clairement identifiées. On suppose que l’alternance soudaine de restriction et de dilatation des vaisseaux sanguins déclenche ce phénomène.

Ces scotomes peuvent cependant survenir en lien avec d’autres affections que la migraine. Le diagnostic de la migraine avec aura se pose donc par exclusion. Cela signifie qu’il faut d’abord exclure toutes les autres maladies susceptibles de déclencher des scintillements devant les yeux. Ensuite seulement, la migraine avec aura pourra être diagnostiquée avec certitude.

(Voir suite ci-dessous...)

Quelles autres causes ont les scintillements oculaires?

La migraine ophtalmique est une forme spécifique de migraine et provoque également des scintillements. Elle est due à une restriction des vaisseaux dans l’œil et se traduit le plus souvent par un scintillement unilatéral, qui ne dure que quelques secondes, ou au plus quelques minutes. Elle ne touche en général qu’un seul œil et n’est pas suivie de maux de tête.

En présence de tels troubles, il est préférable de consulter un ophtalmologue. Car seul un médecin est capable de déterminer si les scintillements sont liés à une migraine avec aura ou à un autre problème éventuel.

Chez les femmes, les changements hormonaux et la pilule peuvent occasionner des troubles du même ordre. Une fois le diagnostic posé par l’ophtalmologue, une consultation chez un gynécologue peut donc être indiquée.

«Si les troubles sont liés à une tension basse, l’utilisation de bas de contention peut être judicieuse», poursuit János Weber. Il recommande par ailleurs de ne pas rester dans la même position du matin au soir. «Pensez à faire des pauses régulières pendant de longs trajets en voiture, ou lorsque vous travaillez sur l’ordinateur.» En cas de migraine, les médecins recommandent souvent aussi de prendre du magnésium. «Il augmente le seuil de sensibilité lors de la transmission des influx nerveux, ce qui décontracte la musculature.» 

(Voir suite ci-dessous...)

Quand les scintillements oculaires deviennent ils inquiétants?

Si les gênes visuelles persistent, il faut faire preuve de vigilance et consulter immédiatement un médecin. «Ces troubles peuvent être la conséquence d’affections irréversibles comme une mauvaise circulation sanguine dans les yeux, une dégénérescence maculaire ou même une tumeur», explique János Weber.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge consiste en une dégradation d’une petite zone de notre rétine, la zone qui permet de voir avec précision les détails et les couleurs. La vision devient floue et déformée. À un stade avancé, une tache apparaît au centre du champ visuel. Il n’existe pas de traitement capable de guérir définitivement cette maladie, mais certains peuvent néanmoins stopper son évolution, à condition qu’elle soit détectée tôt. Dans le cas contraire, elle peut conduire à une perte irréversible de la vision.

Dans certains cas rares, les scintillements devant les yeux peuvent révéler un diabète gestationnel ou une hypertension.

Sehstörungen: Makuladegeneration

Une dégénérescence maculaire se traduit aussi par une vision déformée (photo du milieu). À un stade avancé, elle peut entraîner une perte de la vision centrale (à droite). À gauche: vision normale.

La perception soudaine de flashs lumineux doit servir de signal d’alarme. «Il s’agit en effet de symptômes typiques d’un décollement du corps vitré qui commence à se décrocher de la rétine. Il risque d’entraîner un décollement de la rétine», affirme János Weber. Il faut donc faire ausculter ses yeux sous 48 heures par un ophtalmologue.

Lorsqu’une déchirure ou un trou dans la rétine endommage un vaisseau sanguin, une sorte de «grésil» peut apparaître dans le champ de vision. Il «pleut» alors des points noirs, qui correspondent en fait aux cellules sanguines rouges qui s’infiltrent dans le corps vitré. Des saignements importants dans l’œil peuvent troubler le corps vitré et donc la vue en faisant apparaître des sortes de nuage. «C’est un peu comme si on versait de l’encre dans de l’eau», explique János Weber. Là encore, il faut immédiatement consulter.

On peut aussi avoir l’impression d’avoir un essaim de petites «mouches volantes» devant les yeux. Il s’agit en réalité de minuscules corps flottants présents dans le liquide du corps vitré, qui jettent leur ombre sur la rétine. Presque tout le monde est confronté à ce phénomène. Il n’y a aucune urgence à agir. Mais il est préférable de consulter un ophtalmologue car il est impossible de déterminer soi-même la cause de ce trouble.

Que faire contre les scintillements oculaires?

Chez les personnes qui travaillent beaucoup devant l’ordinateur, les scintillements peuvent annoncer la nécessité de faire corriger leur vue. Ils peuvent aussi signifier que les lunettes ou lentilles utilisées ne sont plus adaptées. Le cas échéant, mieux vaut prendre rendez-vous avec un opticien ou consulter un ophtalmologue.

L’alcool, le manque de sommeil ou encore le stress peuvent également favoriser l’apparition de scintillements devant les yeux. Il est donc recommandé de boire beaucoup d’eau, de bien dormir et de prévenir le stress grâce à des techniques telles que le Qi Gong, le Tai Chi, la méditation, le yoga, le training autogène, la relaxation musculaire progressive ou d’autres méthodes de relaxation.

Les massages, notamment du dos et de la nuque, peuvent également être utiles. «Les raideurs dans la nuque sont souvent des facteurs déclencheurs de scintillements et de migraine», déclare János Weber.

En savoir plus

Vers le dossier

de Ringier Brand Studio / Cilgia Grass,

publié le 25.04.2023


Cela pourrait également vous intéresser:

Besoin d'un coaching santé individuel?

En savoir plus
mann-beim-trailrunning