Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

De bonnes chaussures pour un dos en bonne santé

Des pieds solides dans des chaussures stables pour garder un dos en bon état.

Celui ou celle qui se plaint de douleurs dorsales devrait aussi peut-être regarder plus bas, vers le sol. Il se peut que le mal soit dû à une mauvaise position du pied. Ou à une chaussure inadaptée. Pendant plus d’un tiers de notre vie, nos pieds sont dans des chaussures. Et celles-ci ne sont pas toujours adaptées. Si les chaussures sont trop peu stables, trop petites, trop étroites, trop grandes ou trop hautes, cela peut causer à la longue des contractures musculaires et des postures déséquilibrées, puis par la suite des douleurs dorsales et des blocages. Les talons hauts en sont un exemple: plus ils sont hauts, plus le poids du corps est transféré sur les orteils, et la colonne vertébrale est dangereusement sollicitée dans une position cambrée.

Problèmes articulaires dus au port de talons hauts

De jolis escarpins à talons hauts allongent les jambes et peuvent compléter à merveille une tenue élégante. Lorsqu’elles sont réservées à un usage très ponctuel, les chaussures à talons peuvent même contribuer à faire travailler certains muscles du pied. Toutefois, plus les talons sont hauts, plus ils déportent le poids du corps vers l’avant du pied. Résultat, le buste penche vers l’avant, et le dos se cambre. Les chevilles sont aussi mises à rude épreuve. En cas d’utilisation abusive, le tendon d’Achille se détend, et les talons hauts entraînent un raccourcissement des muscles du mollet.

Que faire? Il faut tout d’abord éviter d’être perchée des journées entières sur
des hauts talons et alterner si possible avec des chaussures plates. Faire des
exercices pour étirer les muscles des mollets et plier les orteils pour travailler
la souplesse du pied. Marcher pieds nus est également excellent.

Les mauvaises positions du pied sont en augmentation

Des chaussures instables ou usées présentent aussi un risque. En effet, elles peuvent aggraver les mauvaises positions du pied. «Les mauvaises positions sont aujourd’hui – ne serait-ce qu’à cause du manque d’exercice physique – très répandues, déjà dès l’adolescence», explique Simon Stahlberger, directeur de Heusser Orthopädie-Technik. «Nous observons souvent des positions asymétriques. Par exemple, un pied bascule un peu vers l’intérieur, l’autre reste droit. Cela a une grande influence sur le dos, car celui-ci est en position oblique ou de compensation. Ainsi, une sollicitation inadéquate peut rapidement survenir.»  

La stabilité est importante

Mais à quoi ressemble la chaussure optimale? «Idéalement, elle procure tenue et stabilité», explique le spécialiste. «La stabilité résulte de la combinaison d’une semelle assurant un rôle d’amortissement, d’un talon solide et d’une voûte plantaire anatomique». Des chaussures de marche ou de sport de bonne qualité, ou des chaussures orthopédiques, sont certainement un bon choix en la matière. Cependant, la plupart des chaussures, y compris les chaussures pour le bureau ou les chaussures de tous les jours, peuvent, en principe, être optimisées avec des orthèses individuellement adaptées.

(Poursuivez votre lecture ci-dessous …)

Bon à savoir concernant le dos

Conseils pour une démarche stable
  • La diversité est bénéfique. Marcher de temps en temps, pieds nus idéalement, sur un sol irrégulier fait travailler les muscles des pieds.
  • Marcher pieds nus fortifie la musculature dont nous avons besoin pour la stabilité et l’équilibre.
  • Les chaussures qui offrent une liberté de mouvement importante, comme par exemple les nu-pieds, conviennent dans certaines situations en tant qu’«appareil d’entraînement» pour 1 heure par jour. Mais uniquement pour des individus qui ont une position du pied stable et anatomiquement correcte.
  • Convertissez-vous progressivement. Quiconque a porté des talons pendant des décennies ne peut pas marcher immédiatement avec seulement des chaussures plates. Le corps doit s’adapter progressivement à la nouvelle position.
  • Pourquoi ne pas venir avec les chaussures usagées à la boutique spécialisée? L’usure des semelles fournit quelques indications sur la position des pieds.

Des chaussures adaptées en cas de douleurs

Le port de chaussures et d’orthèses adaptées permet de prévenir les problèmes de dos. Et en cas de douleurs persistantes, c’est important pour le bien-être. Ainsi, avec une hernie discale, des chaussures avec amortissement peuvent apaiser les douleurs si la semelle réduit la violence des chocs sur la colonne vertébrale et les articulations. Si la colonne vertébrale est déformée en raison d’une mauvaise position du pied, des orthèses de compensation qui, au cas par cas, optimisent les axes des pieds et des genoux sont indiquées. Ou encore une surélévation du talon quand la différence de longueur des jambes est grande. En cas de faiblesse musculaire ou d’ostéoporose, le pied a besoin d’un bon appui. En outre, des orthèses sensorimotrices contribuent à stimuler la musculature des pieds et donc à la renforcer.

Lors du prochain achat, choisir une chaussure adaptée, à gauche comme à droite, en vaut donc la peine. C’est franchir un pas en direction d’une posture correcte et donc d’un dos en bon état. 

de Petra Koci,

publié le 28.09.2017, ajusté le 16.03.2022

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser:

Abonnez-vous à la newsletter iMpuls et gagnez des cartes cadeau Migros

Inscrivez-vous