Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Que faire en cas de hernie discale?

Une hernie discale peut être très douloureuse et restreindre fortement la mobilité de la personne concernée. Nous vous disons comment réagir face à cette pathologie.

La hernie discale apparaît souvent dans le même type de situation: peut-être attrapez-vous votre serviette au sortir de la douche, ou bien secouez-vous votre duvet pour le remettre en forme. Subitement la douleur surgit, brève mais d’autant plus vive – dans le dos, dans les jambes ou ailleurs. Tout mouvement ou presque devient alors impossible.

La cause de la hernie discale

Darstellung der Bandscheibe
Hernie discale

Les blessures et les signes d’usure peuvent entraîner une pression du disque intervertébral (en rouge) sur la racine nerveuse (en jaune).

L’origine de la hernie se trouve parfois au niveau des disques intervertébraux. Ceux-ci font office de coussinets entre les vertèbres, permettent la mobilité de la colonne vertébrale et amortissent les chocs. Anneaux fibreux entourant un noyau gélatineux, ils peuvent se fissurer suite à une mauvaise sollicitation et/ou le port de charges trop lourdes sur une longue durée, ou bien après un accident. Le noyau – ou «nucleus pulposus» – enfle alors et fait saillie. Ce faisant, il peut comprimer un nerf ou la moelle épinière: c’est la hernie discale.

La hernie discale peut avoir des causes et des origines variées. Le plus souvent, le problème est à chercher du côté d’une usure des disques intervertébraux due à l’âge; dans d’autres cas, il peut s’agir de blessures par accident. Les facteurs suivants peuvent accroître le risque de hernie:

  • Manque d’activité physique
  • Mauvaises postures
  • Surpoids
  • Travaux pénibles mauvais pour le dos
  • Posture inadéquate lors du levage de charges lourdes

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

vers le Dossier

Hernie discale: les symptômes

Prévention de la hernie discale: renforcer le dos

Le meilleur moyen de lutter contre la hernie est encore de prévenir son apparition: faiblesse du maintien, mauvaises postures, postures corporelles rigides et trop peu variées sont des facteurs favorisants de ce trouble. Une activité physique régulière apportera ici une certaine protection. Il peut aussi être utile d’avoir une bonne musculature dorsale. Celle-ci peut être développée au moyen d’exercices pour le dos.

Une hernie discale peut être asymptomatique, autrement dit n’entraîner aucune gêne, ou bien se manifester par des douleurs et des restrictions de la motricité plus ou moins marquées. Des manifestations typiques sont les douleurs irradiantes et/ou les symptômes neurologiques. De ce fait, il importe de détecter et caractériser correctement la hernie discale. Le plus souvent, celle-ci se localise au niveau du rachis cervical inférieur et en bas de la colonne lombaire. La douleur peut être forte et subite, monter peu à peu ou encore être totalement absente. Les symptômes suivants sont évocateurs d’une possible hernie discale:

  • Douleurs dorsales de différentes sortes
  • Restriction de la motricité engendrée par la douleur
  • Douleur irradiant dans les bras et les jambes
  • Troubles de la sensibilité dans les bras et les jambes
  • Fourmillements aux extrémités et au niveau du fessier
  • Phénomènes de paralysie

Traitement de la hernie: poser le bon diagnostic est crucial

En cas de perte de contrôle de la vessie ou des intestins, voire de phénomènes de paralysie, il faut agir vite. Dans toutes ces situations, il est recommandé de consulter un médecin. Une opération ne sera toutefois que rarement nécessaire. Pour poser le diagnostic de hernie discale, une imagerie – IRM (imagerie par résonance magnétique), scanner ou radiographie – viendra s’ajouter à l’examen physique. Des examens neurologiques viendront compléter le diagnostic.

Il est important que le patient ou la patiente ait une activité physique; les premiers temps toutefois, il lui faudra se cantonner à des formes de mobilité douces et se placer sous la supervision d’un-e professionnel-le.  Évolution d’une hernie discale

Dans la plupart des cas (environ 80%), la hernie guérira sans opération ni séquelles. La guérison pourra être favorisée par de la physiothérapie et de l’activité physique. Il faudra cependant faire montre de patience: une racine nerveuse irritée a souvent besoin de plusieurs mois pour ne plus provoquer de symptômes tels que fourmillements, engourdissement ou autres troubles de la sensibilité.

de Cornelia Caviglia,

publié le 08.12.2016, ajusté le 03.05.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

Abbonez la newsletter et gagnez des prix pour Fr. 7'500.-

S'abonner
geschenk-icon