Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Sensopro – de l’instabilité pour exercer sa coordination

Wendy Holdener le fait et Breel Embolo aussi: tous deux exercent leur coordination à l’aide d’un appareil sur lequel il faut constamment se stabiliser – l’entraînement sur le Sensopro ménage les articulations, est complet et procure du plaisir. Petit test personnel.

Une sensation de flottement, génial! On vacille et rebondit comme sur un trampoline, sauf qu’avec Sensopro, on se tient sur deux bandes parallèles. Le maintien de l’équilibre sur les surfaces d’appui élastiques se passe plutôt bien. Et sur une seule jambe? Ah oui, ça bouge beaucoup. Avec les différents mouvements – et surtout quand les bras travaillent à un autre rythme que les jambes –, les personnes qui ont du mal avec la coordination sont déjà vraiment mises à l’épreuve. Il faut également se concentrer sur l’écran vidéo, où l’exercice et le rythme sont indiqués.  Oui, sur Sensopro, on s’entraîne de la tête aux pieds.

Sensopro a été développé par un joueur de unihockey de l’équipe de Suisse

Le Sensopro est un appareil de fitness multifonctionnel permettant un entraînement de la coordination sous contraintes. Qui en est l’inventeur? C’est ça, un Suisse. L’ancien joueur de unihockey de l’équipe de Suisse Kaspar Schmocker l’a développé pendant ses études de sport, car il existait alors peu d’appareils sur le marché pour l’entraînement de la coordination. De manière générale, nous entraînons souvent des capacités telles que la force, l’endurance et la mobilité. Mais le quatrième pilier qui contribue à notre forme physique est la coordination. Un mouvement coordonné est efficace, moins fatigant et permet d’éviter les blessures ou les chutes. Prenons l’exemple des pompes: il est impossible de réaliser de belles pompes uniquement avec les muscles des bras. Si les muscles des bras et des épaules, les muscles pectoraux et les muscles du tronc ne fonctionnent pas tous ensemble, on s’affaisse et on peut même malmener les articulations et les ligaments. La coordination, c’est donc des groupes de muscles qui travaillent en équipe, sous le contrôle du cerveau. En d’autres termes, il s’agit d’un entraînement qui fait aussi travailler la tête.

Pour la prévention et la performance

«Sur le Sensopro, on entraîne la coordination intermusculaire. Cela couvre également les capacités motrices telles que la capacité de réaction, la capacité d’équilibre, le sens de l’équilibre. En même temps, la stabilité et la force sont renforcées», explique Lea Huber du Fitnessparc Sihlcity à Zurich: «Cela aide pour la performance et la prévention.»  Une capacité de coordination bien développée présente de nombreux avantages. D’une part, elle a un caractère préventif, elle diminue le risque de blessures, de surcharges, de déséquilibres dans le sport ainsi que dans la vie quotidienne. Elle sert également à prévenir les chutes, surtout chez les personnes âgées. Plus un mouvement est coordonné, plus il peut être exécuté en toute sécurité. Et on améliore aussi ses propres performances dans le sport de loisirs ou de haut niveau, car on bouge plus efficacement et plus rapidement. La dépense énergétique est plus faible, l’exercice moins fatigant.

(Voir suite ci-dessous...)

Pour tous les usages et idéal au quotidien

L’entraînement sur le Sensopro se fait en suivant des instructions vidéo. C’est un appareil qui peut servir pour différents usages, idéal au quotidien, avec différents niveaux de difficulté. Il permet aussi de se concentrer sur un entraînement en particulier. Les catégories de programmes s’appellent «Health», «Fitness», «Performance» et «Shorty». Ceux-ci se basent sur quelques exercices de base – exercices façon stepper, squats, sprint et autres – qui varient selon le programme, le niveau ou le sport choisi.

La tête est de la partie

Le tronc doit se stabiliser en permanence sur les bandes élastiques qui ne cessent de bouger (tapes). Cela aide aussi à avoir une bonne posture. Les bras effectuent des exercices de traction et de rotation avec des bandes élastiques colorées (tubes) de différentes résistances. Les jambes, le tronc et le haut du corps ainsi que les bras sont ainsi entraînés de manière coordonnée. «L’un des grands avantages de Sensopro est l’entraînement global qu’il permet d’effectuer», explique Lea Huber. «Les principaux muscles dont nous avons besoin au quotidien sont sollicités. En même temps, il faut se concentrer sur la vidéo, sur l’exécution et également sur la tension du corps pour assurer la stabilité à partir du centre.  La tête est donc toujours sollicitée aussi.» Et autre point important avec le Sensopro: «On ne donne pas de coups sur les bandes élastiques suspendues, on bouge en ménageant les articulations. De plus, chaque jambe repose sur une bande séparée, pas comme sur une planche d’équilibre où les deux jambes doivent stabiliser le corps. Ici, les pieds travaillent séparément. Cela aide à la stabilité pour les articulations», explique l’instructrice de fitness.

Pour tous les âges et tous les niveaux

L’entraînement de la coordination, un échauffement idéal

De nombreux Fitnessparcs Migros proposent un entraînement sur le Sensopro. Il est recommandé comme échauffement avant une séance d’entraînement de la force, car il exige une concentration totale. Les différents programmes Sensopro durent en moyenne 10 minutes, sont progressifs et offrent régulièrement de nouvelles stimulations d’entraînement. L’idéal est de s’entraîner environ quatre à cinq fois à chaque niveau avant de passer à un niveau supérieur.  L’appareil Sensopro est également disponible en version plus petite, Sensopro Casa, pour s’entraîner chez soi.

Même si les appareils Sensopro sont utilisés par Wendy Holdener, Breel Embolo, le club de football de Manchester City ou encore l’acteur de James Bond Daniel Craig, l’entraînement est idéal pour tous les niveaux et tous les âges, pour les patient-es en réadaptation ou pour les personnes souffrant de douleurs chroniques. En effet, on trouve également ces machines dans les centres de fitness, les centres de physiothérapie et de réadaptation et les établissements pour personnes âgées. Sur le Sensopro peut s’exercer toute personne qui veut rester en bonne santé et préserver sa mobilité à un âge avancé, et se protéger préventivement contre les chutes. Toute personne souffrant de douleurs ou souhaitant faire de l’exercice tout en ménageant ses articulations après une blessure qui nécessite de la réadaptation. Et toute personne qui veut améliorer ses performances dans le sport de loisirs ou de haut niveau.

Dans tous les cas, après l’entraînement en suspension, on redescend du Sensopro avec de la sueur sur le front. Et avec un sourire sur le visage – peut-être parce qu’on a conscience que sa capacité de coordination est encore très perfectible.

En lien avec le sujet

Vers le Dossier

de Petra Koci,

publié le 04.08.2022


Cela pourrait également vous intéresser:

Abonnez-vous à la newsletter iMpuls et gagnez des cartes cadeau Migros

Inscrivez-vous
geschenk-icon0