Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Est-il temps de faire appel à un coach?

Vous voyez vos (grands-)parents diminués? Ou vous n’êtes vous-même plus autant en forme qu’avant? Un coaching peut faire des miracles, comme le montrent divers exemples.

Se reposer, c’est se rouiller. Ce vieux proverbe résume bien le dilemme auquel sont confrontées les personnes d’un âge avancé: le manque d’activité physique a un effet particulièrement négatif sur la santé parce que nous devons de toute manière faire face à toute une série de défis physiques comme la diminution de la masse musculaire, la diminution de la densité osseuse ou l’augmentation de la masse graisseuse.


«C’est un cercle vicieux» déclare Lukas Zahner, coach personnel santé chez SalutaCoach et professeur émérite de l’université de Bâle. «En règle générale, plus la personne est âgée, moins elle bouge. Mais cela implique en même temps que la performance diminue de plus en plus. Certaines menaces planent comme la peur de tomber, l’augmentation du risque de fracture ou, les gestes quotidiens les plus simples n’étant plus possibles, la crainte d’une perte d’autonomie.» Enfin, l’inactivité physique a également une composante sociale: le rayon d’activité devient de plus en plus restreint, on finit par rester entre ses quatre murs et par se sentir isolé.

Lukas Zahner et son prestataire de soins de santé SalutaCoach ont reconnu les multiples défis auxquels les personnes âgées doivent faire face et proposent donc un programme de coaching global et spécifique. Ce sont des coachs santé personnels qui s’en chargent, tous ont suivi une formation initiale et continue approfondie. Et leur contribution est des plus précieuses. D’ailleurs, l’utilité d’un coaching santé personnel a également été confirmée par le célèbre futurologue Georges T. Roos. Selon ses prévisions, notre système de santé ne consistera plus à réparer mais plutôt à accompagner. Dans ce contexte, les coachs personnels santé remplissent bien sûr une fonction importante pour les personnes quelle que soit leur phase de vie. 

Important: toutes les limitations physiques et craintes décrites ci-dessus n’apparaissent pas nécessairement ou peuvent aussi disparaître. «Tant qu’on reste un tant soit peu actif» déclare Zahner. «L’inactivité est en effet le plus grand accélérateur de problèmes physiques et psychiques chez les personnes âgées. En revanche, celui qui décide de passer à l’action reste plus longtemps mobile et autonome.» Découvrez dans l’interview suivante l’offre de SalutaCoach pour les personnes âgées et profitez de nos conseils!

Pourquoi un coaching personnel santé est bénéfique à un âge avancé

Monsieur Zahner, à quels types de personnes recommandez-vous un coaching personnel santé?

Lukas Zahner: À toutes celles et ceux qui veulent améliorer leur qualité de vie et donc leur santé. Mais aussi aux personnes qui pensent ne pas y arriver seules et qui sont suffisamment motivées pour changer leurs habitudes. Le changement de comportement est le thème central du coaching car il demande du temps et l’accompagnement personnel (coaching) est le meilleur moyen de modifier ou d’adapter un comportement. L’âge ne joue ici aucun rôle: de l’enfant à la personne âgée, tous les âges sont concernés. Nous avons néanmoins développé des offres spéciales pour les seniors.

Comment se déroule un coaching chez Saluta Coach?

Un questionnaire complet est toujours le point de départ de notre coaching global: y sont abordés des thèmes tels que l’exercice physique, l’alimentation, le stress et le sommeil. Le coach peut ainsi mieux appréhender la manière de vivre de son client. La priorité pour nous est de gagner la confiance du client. Nous y parvenons généralement après quelques appels téléphoniques. Important: un coach n’est pas un entraîneur, mais pose des questions ciblées. Cela signifie que nous ne nous contentons pas de donner des instructions, mais développons des solutions conjointement avec le client jusqu’à la résolution du problème.

Pouvez-vous donner un exemple?

Nous définissons toujours un objectif très concret. Un grand-père ne parvient plus à suivre ses petits-enfants durant une randonnée parce qu’il se fatigue trop vite. L’objectif sera: l’été prochain, pour ma première randonnée avec mes petits-enfants, je serai de nouveau en forme. Pour y parvenir, nous travaillons avec différentes techniques de changement de comportement, nous fixons ensemble différents objectifs intermédiaires, par exemple, au début, une grande promenade ou de la marche nordique, puis on augmente petit à petit. Le coaching se déroule de manière globale et aborde donc tous les domaines: l’exercice physique, l’alimentation et la relaxation. Ce qui est important c’est que le grand-père veuille vraiment lui-même parvenir à ce changement. Si le conseil «tu devrais enfin faire quelque chose» vient de l’extérieur, il y a de fortes chances que le projet échoue car la participation au coaching ne se fait qu’avec réticence ou à contrecœur.

Avec quels problèmes concrets les personnes âgées viennent vous voir?

Pour des raisons très diverses. Par exemple, parce qu’elles ne sont pas sûres de leurs connaissances en matière d’activité physique et d’alimentation. Elles sont dépassées par les recherches sur Internet, les fausses informations, les affirmations de leur entourage et ne parviennent plus à savoir ce qui est vrai et ce qui est important pour elles. Il n’existe pas non plus de conseils universels en matière d’activité physique. Lorsque nous mettons en place le coaching, nous nous posons les questions suivantes: quelle est la condition physique de la personne? A-t-elle auparavant pratiqué un sport? Ou pas du tout? Ce n’est qu’à partir de ces informations que nous pouvons prendre les mesures adéquates et adapter le programme à chaque individu, ce qui n’est possible qu’avec un accompagnement personnel complet. 

En règle générale, l’activité physique tend à diminuer avec l’âge. Comment motivez-vous vos clients à reprendre une activité physique?

L’exercice physique pour les personnes âgées présente de nombreux avantages. L’un d’entre eux est de pouvoir rester autonome le plus longtemps possible. La perte d’autonomie est l’une des plus grandes craintes des personnes âgées. Les sondages montrent que plus de 90% des personnes souhaitent vivre de manière autonome chez elles le plus longtemps possible. Mais toutes n’y parviennent pas, en particulier lorsqu’elles demeurent inactives. Dans ce cas, elles perdent à coup sûr tôt ou tard leur autonomie. Leur mobilité devient alors si réduite qu’elles ne parviennent plus à se lever du lit ou des toilettes par manque de force, et elles finissent par se retrouver dans un établissement médico-social. Pourtant, cela n’est pas forcément une fatalité: un renforcement musculaire ciblé permettrait à ces seniors de retrouver leur autonomie. C’est pourquoi nous recommandons des exercices de renforcement musculaire ciblés associés à une alimentation riche en protéines, comme les produits lactosériques. Il n’est jamais trop tard pour commencer. Je me souviens d’un monsieur de 88 ans qui, grâce à des exercices de renforcement musculaire, a retrouvé une formidable qualité de vie. L’entraînement des muscles et l’exercice en général sont du reste essentiels pour rester en forme mentalement et donc autonome. Selon des études, l’exercice physique peut prévenir l’apparition ou la progression de la maladie d’Alzheimer.

Vous avez également évoqué l’alimentation. À quoi faut-il prêter attention lorsqu’on est âgé?

Outre l’apport en protéines déjà mentionné et primordial pour la régénération des muscles et le développement musculaire, la vitamine D joue également un rôle central: des études ont montré qu’un bon taux de vitamine D peut favoriser la santé musculaire et diminuer la probabilité de chute, car la vitamine D influence le métabolisme du calcium et la croissance musculaire. Au contraire, une carence en vitamine D entraîne une absorption insuffisante de calcium par les os et le risque d’ostéoporose augmente. Le plus judicieux est d’administrer la vitamine D sous forme de complément, car les personnes âgées ne s’exposent bien souvent plus suffisamment à l’air libre ou au soleil.

Consulter aussi plus bas la section «Une alimentation équilibrée pour les seniors».

Les os fragiles sont souvent synonymes de chute et effraient de nombreux seniors.

Une peur qui n’est pas sans fondement. Une femme sur trois et un homme sur sept de plus de 65 ans sont exposés au risque d’ostéoporose. La fragilité osseuse provoque chez beaucoup une peur bien réelle, la démarche devient de plus en plus incertaine et irrégulière. Cela a pour conséquence que l’on bouge de moins en moins par peur de glisser. Avec le temps, cette inactivité physique fait perdre de la force, l’endurance diminue et, par conséquent, c’est la performance physique globale qui en pâtit. Les personnes qui ont peur de chuter tendent à réduire de plus en plus leur rayon d’action et finissent par ne plus oser sortir de chez elles. 

Conseils pour davantage de mobilité à un âge avancé

Que proposez-vous comme soutien dans ce cas?

Cours pour seniors proposés par l’École-club Migros

L’offre de l’École-club Migros pour les seniors est très diversifiée. Des langues comme l’anglais, l’italien ou l’espagnol, aux cours de cuisine en passant par les cours de sport comme le golf, la gymnastique, l’aquafitness, le pilates ou le yoga, tout y est. Vous aimeriez reprendre la danse? Dans ce cas, le cours de Country Line Dance est exactement ce qu’il vous faut.

Toutes les infos sont disponibles ici.

Des exercices ciblés pour renforcer les muscles des jambes et des exercices d’équilibre accompagnés d’un soutien permanent via une application ou par téléphone sont ici d’une grande aide. Les exercices sont adaptés individuellement aux capacités de la personne âgée. L’objectif est de retrouver petit à petit une assurance au niveau de la marche. De petits progrès permettent aux personnes âgées de se sentir bien, par exemple: j’arrive à monter les escaliers sans faire de pause – ou je me tiens debout sur une jambe pendant que je me brosse les dents. Concernant la thématique de la chute, nous essayons d’impliquer l’environnement social qui peut jouer ici un rôle crucial et contribuer largement au succès du coaching.

Dans quelle mesure un déambulateur peut-il être utile dans ce cas?

Si une personne ne se sent pas sûre, il vaut mieux qu’elle se déplace avec une aide à la marche, que ce soit une canne ou un déambulateur. Autrement dit, mieux vaut bouger avec un déambulateur que rester à la maison et ne rien faire. L’essentiel est de bouger. Chaque pas compte. Des accessoires tels que les podomètres ou les traqueurs d’activité peuvent aussi s’avérer très utiles. Ils comptabilisent le nombre de pas effectués par l’utilisateur qui pourra se fixer un objectif quotidien, par exemple 10’000 pas . Voir plus bas les conseils pour l’achat d’un déambulateur.

Quels sont vos autres conseils pour plus d’exercice au quotidien?

Avoir un chien peut être très efficace. Celui-ci peut énormément influencer le rayon d’activité des personnes âgées. Elles se rendent régulièrement à l’extérieur, sont actives et échangent avec d’autres propriétaires de chien. Ce conseil est donc également utile d’un point de vue social afin d’éviter l’isolement lorsque l’entourage fait défaut. 

Voir aussi la section  «Conseils pour plus de mobilité à un âge avancé».

Le thème de la solitude ressort-il souvent?

Oui à plusieurs reprises. Par exemple, en conséquence de la peur de chuter décrite plus haut: comme les personnes n’osent plus guère sortir de chez elles, les liens sociaux finissent pas s’effriter. Les amis et connaissances ne sont pas tous prêts à se rendre en permanence au domicile de la personne. Dans le pire des cas, la personne finit alors par quitter son cercle d’amis.

Comment aidez-vous les personnes seules?

Offres contre la solitude
  • Le Pour-cent culturel Migros encourage la cohésion sociale: il réunit des personnes d’une même région pour passer des moments en toute convivialité en cuisinant ou en racontant des histoires, et il permet de visiter des musées à deux.
  • Tavolata: plus de 500 groupes dans toute la Suisse se réunissent régulièrement pour cuisiner et manger ensemble. Beaucoup d’entre eux proposent un repas d’essai et sont ouverts aux nouveaux membres. Il suffit de contacter une Tavolata dans votre région. 
  • Un café-récits offre aussi la possibilité de faire des rencontres. Un groupe hétéroclite de personnes échange des expériences et des histoires de vie. Chaque histoire est écoutée.

Vous trouverez ici plus d’informations sur ces offres et bien d’autres encore.

Nous essayons de réactiver l’échange entre les personnes âgées et leurs petits-enfants ou leur environnement en général. Si les clients n’ont vraiment plus personne avec qui échanger, nous leur recommandons de profiter par exemple de l’excellente offre de la fondation Hopp-la qui met en contact des enfants et des personnes âgées dans de nombreuses communes. Les offres les plus diverses y sont proposées: des rencontres intergénérationnelles, des exercices communs de force et d’équilibre, etc. Cet échange entre seniors et enfants est très bénéfique notamment dans les maisons de retraite, où il n’est pas rare de voir apparaître un sourire sur le visage des personnes les plus apathiques lorsque des enfants sont présents. Pro Senectute propose également dans son programme des offres de groupe pour personnes âgées. Il peut s’agir d’un groupe de jass, d’un groupe culinaire ou, encore mieux du point de vue de l’activité physique, d’un groupe de randonnée. De nombreux centres de fitness orientent d’ailleurs eux aussi de plus en plus leurs offres vers les personnes âgées. Les offres pour seniors de l’École-club Migros ouvrent aussi de nombreuses possibilités (voir encadré). Nous essayons d’intervenir et d’encourager la participation, car l’échange, que ce soit avec les enfants, dans le centre de fitness ou dans le cadre d’une randonnée, est essentiel pour les personnes âgées afin qu’elles ne tombent pas dans l’isolement. 

Quelles sont les réactions devant la variété de votre offre?

Les réactions sont très positives. Le plus difficile est de faire le premier pas. Le coaching santé personnel n’est pas encore connu du grand public et peu de gens sont prêts à dépenser de l’argent pour quelque chose qu’ils ne connaissent pas. Mais une fois intégrés dans notre programme, les clients nous sont fidèles. Toutefois, notre but n’est pas de rendre les clients dépendants de nos prestations. Nous sommes heureux de voir que les personnes prises en charge ont, après un laps de temps, pu modifier durablement leur comportement et sont capables de vivre plus sainement et en toute autonomie. Nous avons aussi des retours vraiment touchants. Ainsi, un monsieur âgé a participé à un cours de musculation parce que sa fille l’avait inscrit chez nous. Elle voyait que son père était de plus en plus diminué et a fini par le convaincre d’aller à des séances de musculation. Rien que cela est assez inhabituel, lorsque la motivation est dictée par une tierce personne, elle ne suffit généralement pas. Or, après quelques séances sur les appareils de musculation, ce monsieur s’est épanoui et a retrouvé non seulement des forces, mais aussi une vraie joie de vivre. Quelques mois plus tard, nous avons reçu une carte postale de sa part. Après notre cours de musculation, il avait réservé spontanément un voyage autour du monde avec son collègue d’entraînement. De tels retours sont une vraie motivation pour nous et sont la preuve de l’impact que nous pouvons avoir avec notre travail. 

Témoignage: Bernard Baumgartner

Testimonial Baumgartner Bernard

 

  • Profession: Enseignant
  • Âge: 69 ans
  • Domicile: Bâle
  • Thème: poids et alimentation

Qu’est-ce que tu n’aurais jamais pu faire sans coach? 
M’accrocher vraiment. J’ai toujours été soutenu et j’ai toujours été au top de ma motivation.

Quels ont été les succès?
J’ai pu réduire durablement mon poids et suis passé de 91à 87 kilos.

Qu’est-ce qui t’a surpris dans le travail avec le coach?
La manière dont nous avons analysé mon comportement alimentaire, c’est-à-dire regarder dans le détail ce qui est mangé ou consommé, quand et en quelle quantité.

Qu’est-ce que tu as apprécié dans le coaching?
Le soutien permanent et une valorisation de mes efforts.

Tes temps forts personnels durant le coaching? 
Il a donné lieu à un véritable changement de mon comportement alimentaire.

Dans quels domaines as-tu pu particulièrement t’améliorer, te développer et apprendre? 
Sans hésiter dans le domaine du comportement alimentaire. J’accorde désormais plus d’importance à l’alimentation saine et je consomme moins de sucre et d’alcool.

Quels types de comportement vas-tu consciemment changer/conserver à l’avenir?
La combinaison du changement de comportement alimentaire et d’une activité physique régulière.

À qui recommanderais-tu un coaching chez Saluta Coach?
Aux personnes récalcitrantes à bouger pratiquant peu d’exercice physique, qui ont besoin d’être motivées et qui souhaitent avoir recours à quelqu’un pour définir leurs besoins personnels (comment, quoi, où et combien).

Une alimentation équilibrée pour les seniors

Des conseils pour les proches

Aidez vos parents ou grands-parents à rester mobiles et en forme plus longtemps. Évoquez des thèmes tels que l’activité physique ou l’alimentation à un âge avancé et discutez des éventuels problèmes qu’ils rencontrent. Soyez également attentif aux signes d’alerte tels que les chutes, le manque d’envie de bouger, la prise de poids ou la perte de poids et le manque d’appétit. Soyez à l’écoute et cherchez ensemble des solutions, éventuellement en intégrant le médecin traitant ou un coach ayant une approche globale. Les proches soignants peuvent également obtenir de précieux conseils dans un cours spécial de l’École-club Migros.

À partir d’un certain âge, l’appétit et la sensation de soif peuvent diminuer, tout comme l’envie de cuisiner, notamment chez les personnes seules. Une alimentation peu variée ou insuffisante peut faire apparaître des carences. De plus, on ne perd pas seulement du poids, mais aussi une précieuse masse musculaire. Il devient alors de plus en plus difficile de se tenir debout et le risque d’accident augmente. 

«Les personnes âgées et très âgées ont intérêt à avoir une alimentation riche en protéines et à boire suffisamment» conseille le Dr Michael Schwarz, responsable du Medbase Checkup Center à Zurich.

Associé à la pratique d’une activité physique, l’apport de protéines contribue à préserver la masse musculaire. Il est recommandé d’absorber de 1 à 1,2 g de protéines par kilogramme de poids corporel et par jour, le tout réparti sur les trois repas. La protéine de lactosérum, que l’on trouve également sous forme de poudre, est particulièrement efficace.  

En outre, la vitamine D et les acides gras oméga-3 soutiennent les fonctions musculaires. On les retrouve, entre autres, dans les poissons de mer gras et les huiles végétales de haute qualité. 

Découvrez des idées de recettes pour une alimentation protéinée sur Migros iMpuls. Les cours de cuisine pour seniors permettent de trouver des idées de menus et de s’instruire sur le sujet. Si vous ne pouvez pas cuisiner vous-même, vous pouvez utiliser les services de livraison de repas à domicile.

Lisez également les recommandations de la Société Suisse de Nutrition.

Nos calculateurs de calories et d’IMC

Tool

Besoin en calories

Combien mesurez-vous?

cm
Tool

Consommation de calories

Quel est votre poids? Honnêtement.

kg
Tool

Calculateur d’IMC

Combien mesurez-vous?

cm

de Ringier Brand Studio / Thomas Wyss et Ringier Brand Studio / Cilgia Grass,

publié le 24.02.2022

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser:

Abonnez-vous à la newsletter iMpuls et gagnez des cartes cadeau Migros

Inscrivez-vous
geschenk-icon0